Brigitte Macron : son neveu en souffrance et appel au secours.

En marge des manifestations des gilets jaunes, le neveu de Brigitte Macron est victime d’une rumeur. Il est pris pour cible par les manifestants.

Au cours du week-end, les manifestations des gilets jaunes ont fait de nombreux blessés et de nombreux dégâts. Les images de la capitale, notamment, ont choqué de nombreuses personnes. Mais le reste de la France n’est pas en reste. A Amiens, Jean-Alexandre Trogneux s’inquiète notamment pour sa chocolaterie.

Et pour cause, le neveu de Brigitte Macron, l’épouse du président de la République, est victime d’insultes et de menaces à cause de son nom. Des rumeurs affirment que la chocolaterie Jean-Trogneux, dont il est le dirigeant et propriétaire, appartiendrait en réalité à Emmanuel Macron.

Brigitte Macron

Dans les colonnes du Parisien, il raconte les tentatives d’intimidation dont lui et ses employés sont victimes au quotidien depuis plusieurs jours : « On crache sur la vitrine des magasins. On raconte aux salariés qu’ils ont un salaud de patron. Des vendeuses arrivent en pleurs dans mon bureau. » Il l’affirme : “J’ai l’impression d’être un bouc émissaire, un défouloir.

Il faut rétablir la vérité.” Mais au-delà des insultes et des mensonges, c’est pour la sécurité de ses employés qu’il s’inquiète : « On a menacé de faire brûler la chocolaterie sur les réseaux sociaux. La personne a été placée en garde à vue. J’ai peur de l’acte d’un déséquilibré. »

rougir

Afin d’assurer la sécurité de ses équipes, Jean-Alexandre Trogneux a été contrait de faire installer des caméras et d’embaucher des agents de sécurité, ce qui a un impact sur son chiffre d’affaires. D’autant que les rumeurs nuisent à son commerce : il affirme que les clients boycotteraient sa chocolaterie à cause de sa célèbre famille.

Un coup dur à l’approche des fêtes, période habituellement faste pour les chocolatiers.

Brigitte Macron, un Noël sans ses enfants, ni ses petits-enfants ?

Avant d’épouser le président de la République Emmanuel Macron, Brigitte Macron a eu trois enfants. Des enfants avec qui elle aime passer les fêtes de fin d’année.

C’est toujours une période délicate pour le couple présidentiel. Car la période des fêtes de fin d’année est synonyme de beaucoup d’événements. D’abord le 21 décembre, jour de l’anniversaire d’Emmanuel Macron, il fêtera d’ailleurs ses 41 ans cette année. Puis le réveillon et le jour de Noël. Chaque année, Brigitte Macron espère passer les fêtes avec ses enfants et ses petits-enfants. Un proche de la Première dame avait révélé en 2017, dans les colonnes du Parisien, que le couple avait réuni toute la famille avant le 25 décembre. « Comme c’est le cas pour beaucoup de Français, les Macron ne fêtent Noël en famille le jour J qu’une année sur deux, comme n’importe quels grands-parents ».

dépenses annuelles

L’année dernière, Brigitte et Emmanuel avaient au la chance de pouvoir fêter ce jour si important entouré de leurs proches. Dans le Loir-et-Cher, à l’occasion des 40 ans du président, la Première dame avait organisé un week-end de fête. Et aussi « un repas de Noël anticipé » au château de Chambord ! Le couple Macron était donc entouré des enfants de Brigitte, Sébastien, Laurence et Tiphaine, mais aussi de leurs sept petits-enfants, Camille, Paul, Elise, Aurélie, Emma, Thomas et Alice. Alors qu’en sera-t-il cette année ?

Le président de la République et son épouse auront-ils le droit de passer Noël avec leurs proches ? Ou est-ce que, alternance oblige, Brigitte et Emmanuel ne pourront avoir cette chance ? Si on en croit ce proche du couple, ils devront passer les fêtes loin de leur famille.

Brigitte Macron

Ce réveillon pourrait en tout cas faire du bien au couple présidentiel en pleine tourmente depuis plusieurs semaines. Le président est embourbé dans la crise des gilets jaunes. Brigitte quand à elle fait l’objet d’un scandale autour des dépenses de l’Elysée pour la décoration de la Salle des fêtes.