Nathalie Marquay la femme de Jean-Pierre Pernaut a frôlé la mort !

À l’occasion de la sortie de son livre « Moi, j’y crois – Mes anges, mes guides, mes prémonitions… », Nathalie Marquay a fait quelques confidences lors d’un Facebook Live.

Nathalie Marquay

L’ancienne reine de beauté évoque le jour où elle a failli mourir à cause de sa leucémie.

En ce mois de septembre, Nathalie Marquay est particulièrement active. Après la publication de son livre, il y a quelques jours, la femme de Jean-Pierre Pernaut a accepté de répondre aux questions de ses fans sur Facebook.

Jean-Pierre Pernaut

Lors de ce live, l’ancienne Miss France en profite également pour faire quelques confidences. Un échange au cours duquel la jolie brune revient sur cette période où elle a vu sa fin arriver.

Nathalie Marquay : sa vie, ses combats, sa maladie, l’ancienne reine de beauté raconte tout.

Pour cette rentrée, Nathalie Marquay propose au public de découvrir quelques pans de sa vie dans un livre intitulé Moi, j’y crois, Mes anges, mes guides, mes prémonitions, aux éditions Guy Trédaniel. Dans ce livre, la chroniqueuse de Touche pas à mon poste évoque la façon dont elle parvient parfois à pressentir ce que l’avenir lui réserve.


Dans ces pages, la compagne de Jean-Pierre Pernaut partage de nombreux exemples pour illustrer ce don ou cette capacité à prédire l’imprévisible. Parmi toutes les histoires les plus marquantes racontées par Nathalie Marquay, il y a notamment le jour où elle a sauvé la vie de son mari. En effet, l’épouse de l’ancien présentateur de l’émission 13 heures a l’intime conviction que son mari a de graves problèmes de santé.

Malgré le refus de Jean-Pierre Pernaut de consulter un médecin, Nathalie Marquay insiste. Rapidement, une batterie d’examens est programmée. Mais les spécialistes, et en particulier le cardiologue, ne trouvent rien d’alarmant dans l’état du journaliste. Convaincue du contraire, sa femme exige que les investigations soient poursuivies. Et finalement, le diagnostic va lui donner raison. En effet, Jean-Pierre Pernaut souffre d’un grave problème cardiaque et devra être opéré en urgence dans les 48 heures.

Pour les autres, mais aussi pour elle

Si Nathalie Marquay semble avoir la capacité de lire les autres et d’être en contact avec ses anges protecteurs, elle a apparemment le même don pour sa propre personne. En effet, un épisode de sa vie semble le prouver. Comme elle le raconte, tout a commencé lors d’un voyage en Martinique en 1997. Pendant ce voyage, la mère de Lou et Tom ne se sentait pas bien. Après avoir consulté un grand nombre de médecins, le diagnostic tombe. Il s’agissait de la dengue. Si dans certains cas, la maladie est sans trop de problèmes, ce n’est malheureusement pas le cas pour la jeune femme.


En effet, Nathalie Marquay souffre de plus en plus, elle est alors persuadée que ses jours sont comptés. Bien décidée à se débarrasser de ce mal, elle se rend dans une église locale pour parler à l’âme de sa grand-mère. Dans son souvenir, l’ancienne Miss France a longuement pleuré devant l’autel. Elle a estimé que la dengue n’était pas la cause de son malaise, mais qu’elle avait plutôt une tumeur dans la tête ou une leucémie.

En sortant de l’église, elle a vu le premier signe qui pourrait l’orienter dans la bonne direction. Une fois dans la rue de la petite ville martiniquaise, Nathalie Marquay est tombée nez à nez avec l’enseigne d’un médecin. Rapidement, le praticien la prend en charge et n’en croit pas ses yeux. Pour lui, il est tout simplement impossible que la jeune femme soit encore en vie avec une fièvre de 41 et même pas 6 de tension. Je serais resté une heure à la maison ou une demi-journée, j’étais mort.

Un retournement de situation rapide

Comme Nathalie Marquay le craignait, elle était bel et bien atteinte d’une leucémie. Elle a immédiatement été rapatriée en France pour suivre un long protocole médical. Quand on a une leucémie, il faut faire une greffe de moelle. Dix professeurs sont entrés dans ma chambre et m’ont dit que je devais en faire une, mais sachant que mon frère et ma sœur n’étaient pas compatibles, ils devaient trouver un donneur. Ils m’ont également dit que cela me rendrait stérile.

Nathalie Marquay

Pourtant, Nathalie Marquay rêve de devenir mère. Pour elle, il est donc hors de question de subir cette opération. Si vous m’enlevez mon but et ma force qui est d’avoir des enfants, je m’en vais ! Vous n’avez pas le droit de me retirer cela ! Comme je suis majeure, je peux signer une décharge !.

Très touché par sa détermination, un médecin a accepté de la traiter différemment. D’ailleurs, si les chances de survie étaient extrêmement minces, Nathalie Marquay est toujours là aujourd’hui et est devenue deux fois maman.


Benjamin Lambert

Après avoir fait le rêve d'avoir un emploi à plein temps pour faire ce qu'il veut de sa vie, sa passion est le sport, mais plus particulièrement le football, Benjamin s'est mis à écrire des articles au contenu des plus intéressants. Il a le don de raconter des histoires tout en conservant l'intégrité de l'idée de départ. il a mis au point un moyen d'attirer l'attention des lecteurs pour le bonheur des fans du site tonmag.fr.