Nathalie Baye révoltée et très en colère, les raisons.

En lisant ces lignes, Nathalie Baye ne pouvait pas rester les bras croisés. Elle à pris connaissance de l’histoire d’une femme de ménage.

Retransmise sur les réseaux sociaux par l’actrice franco-américaine Maureen Kerwin, la mère de Laura Smet Nathalie Baye a souhaité réagir.

Ce lundi 9 novembre, au petit matin, elle a tenu à partager ce message qui la bouleverse et l’émeut. Je viens à toi pour ma petite maman.

Nathalie Baye : Ma maman travaille à la maison à l’hôpital, elle fait le ménage dans les chambres des patients souffrant de la maladie de Corona, peut-on lire dans le texte publié sur le Web, où l’on comprend que des colis de nourriture ont été envoyés à cet hôpital.

Mais lorsqu’il a fallu manger, l’employée a eu une surprise désagréable.

actrice nathalie baye

Une charmante aide-soignante lui a répondu que non, ce colis de nourriture n’est destiné qu’au personnel soignant ! Pas pour le personnel de nettoyage. Ma mère est partie manger son bol dans son coin, lui dit la fille de cette employée dans un texte poignant.

Et Nathalie Baye poursuivit : Je pense à l’humiliation que ma mère a subie, elle était dévalorisée, humiliée ! Pendant qu’elle aussi fait tout son possible pour toi. Des mots forts auxquels l’actrice de 72 ans n’a pas été insensible.

Je fais tourner le message que mon amie Maureen Kerwin a publié. Ce message est tellement émouvant et injuste. Vous devez le faire tourner… merci, a déclaré l’actrice récemment grand-mère.

baye nathalie

C’est honteux le mépris.

Si ce récit remonte au mois d’avril aux yeux de plusieurs internautes, il touche les abonnés de Nathalie Baye. C’est honteux le mépris pour ce personnel qui travaille dans l’ombre mais est indispensable, Hélas, c’est arrivé dans plusieurs hôpitaux … C’est une honte, Il n’y a pas que le personnel infirmier qui est engagé dans les hôpitaux.

Ceci ne me surprend pas. Comme toute puissance, cela peut vous faire paraître minable ou C’est vraiment honteux ce comportement, pourrait-on lire, dans les commentaires de cette publication.

Nathalie Baye fait la leçon à la nouvelle génération qui rêve de devenir célèbre

nathalie baye instagram

La vision de la profession a bien changé depuis ses débuts. Le 25 octobre, Nathalie Baye était l’invitée d’honneur à 20h30 dimanche, dans le cadre de la sortie du film Garçon Chiffon, réalisé par Nicolas Maury et où elle joue une mère sensible et aimante, parfois oppressante aussi. Face à Laurent Delahousse, l’ex de Johnny Hallyday a évoqué ce nouveau rôle, mais également son métier.

Ce fut l’occasion de donner son avis sur la jeune génération, laquelle n’est pas toujours là pour les bonnes raisons : Ils ont tendance à en vouloir beaucoup tout de suite.

Une nouvelle profession vient d’être créée, c’est la profession connue. Beaucoup font ce métier pour être connus, déplore-t-elle.

nathalie baye nue

Actrice expérimentée, Nathalie Baye tenait donc à rappeler à cette jeune génération les difficultés liées au métier d’acteur : C’est un métier incroyablement joyeux et merveilleux, mais qui est en même temps difficile, ce qui peut être très violent.

On peut marcher pendant cinq ou six ans et puis soudain, il ne reste plus rien. En évoquant la carrière d’actrice de sa fille Laura Smet, Nathalie Baye a souligné que le plus important n’était pas de percer, mais de durer : J’ai connu de merveilleux jeunes acteurs qui ont soudainement disparu complètement de la circulation. Il ne s’agit pas d’un long fleuve tranquille.

Il y a une rigueur à respecter pour durer

Elle a déjà prononcé un discours dans une récente interview de Madame Figaro, publiée le 23 octobre dernier. Avant, il y avait les acteurs d’un côté et les réalisateurs de l’autre.

Nathalie Baye

Maintenant, tout le monde veut faire un film ! Je comprends ce désir, mais vous ne pouvez pas vous improviser réalisateur ou producteur, parce que ce sont de vrais métiers.

Je ne voudrais pas passer pour une vieille taupe nostalgique, car les grands producteurs de l’époque Truffaut commençaient au bas de l’échelle et gravissaient progressivement les échelons, se rappelle la mère de Laura Smet Nathalie Baye, ajoutant : C’est un métier dur, rude et parfois injuste.

nathalie baye jeune

Nathalie Baye ! Cela demande du travail, d’être ponctuel, de savoir son texte … Il faut une rigueur qui doit être respectée pour durer. Ce message est transmis.