Natasha St-Pier au plus mal, les “terribles” confessions.

Un battant. Bixente, le fils de Natasha St-Pier est né avec une malformation cardiaque. les difficiles révélations de la chanteuse.

Lors d’une interview au Parisien, Natasha St-Pier a parlé de la maladie de son fils, Bixente, qui, à quatre mois tout juste, avait subi une opération cardiaque.


Les premiers mois de sa vie, il a été hospitalisé, protégé par des parents inquiets. Et à seulement quatre mois, il était en train de se faire opérer du cœur. Une intervention qui fut un succès.

Bixente est un survivant, il a clairement la volonté de s’en sortir, a confié Natasha St-Pier au magazine Gala, après la guérison de son fils. Dans les mois précédant la guérison de Bixente, Natasha St-Pier était manifestement anxieuse.


Bixente

Dans un entretien avec Le Parisien, elle révèle avoir ensuite tourné vers la spiritualité. Quand mon fils a été malade, je faisais très confiance au médecin traitant qui l’a opéré.

Mais c’est un homme, et comme tout homme, il peut se tromper. Je devais croire en quelque chose de plus fort, déclare-t-elle. Elle a donc “prié”.

natasha st pier âge


Natasha St-Pier : La spiritualité ne se pratique pas comme une classe de gym hebdomadaire.

Force est de constater que Natasha St-Pier est issue d’une famille catholique qui va à la messe. J’ai reçu une éducation religieuse à l’école. Je faisais tous les sacrements, y compris la confirmation.

Dès l’adolescence, je gardais toujours une forme de spiritualité, jamais je ne me suis considérée seulement en tant qu’être de chair et de sang.

natasha st pier bixente maxime quillacq

Je ne me suis jamais considéré uniquement comme un être de chair et de sang. Ou en tout cas, ne pratique plus comme avant. Elle exprime sa foi notamment par sa musique, comme sur son dernier album Croire, en hommage à la Vierge Marie ou à Mère Térésa, ou encore par sa tournée des églises.

Le centre de ma pratique ne consiste pas à aller à la messe tous les dimanches, mais à dialoguer avec les gens.

natasha st pier instagram

La spiritualité ne se pratique pas comme un cours de gym une fois par semaine, mais c’est un mode de vie, avec de la générosité, de la gentillesse, une ouverture aux autres, précise-t-elle.

Natasha St-Pier vit un instant de complicité avec son fils Bixente (les photos)

La suite ========>