Minimas sociaux : voici les aides qui vous attendent dès le mois de juillet!

Dans cet article, on vous donne toutes les informations sur les aides qui vont être réévaluées pendant la période estivale, à partir de juillet précisément.

Dans quelques jours, les minimas sociaux seront revalorisés. C’est une très bonne nouvelle pour tous les bénéficiaires qui bénéficieront d’une augmentation de 4% sur certaines aides d’État à partir du 1er juillet 2022.

Les minimas sociaux : C’est également le cas des pensions de retraite. Bien sûr, il faudra attendre le second tour des élections législatives qui aura lieu ce dimanche 19 juin.

Mardi 7 juin, la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne, a annoncé que cette revalorisation était nécessaire pour soutenir les Français face à l’inflation. En effet, ces derniers sont de plus en plus inquiets pour leur pouvoir d’achat.

minima sociaux

Certaines personnes craignent de ne pas pouvoir mettre de carburant dans leur voiture ou de devoir se passer de certaines denrées alimentaires devenues trop chères.

Les heureux bénéficiaires des minimas sociaux

Sans parler des prix de l’électricité et du gaz qui pèsent sur les ménages. Découvrez dans cet article les avantages que le gouvernement a choisi d’augmenter.

Voici la liste de toutes les aides qui seront augmentées. Bonne nouvelle pour les heureux bénéficiaires des minimas sociaux ci-dessous :

  • RSA: revenu de solidarité active
  • AAH: allocation pour adultes handicapés
  • ASPA: allocation de solidarité aux personnes âgées ou minimum vieillesse
  • ASI: allocation d’invalidité supplémentaire
  • AV: allocation de veuvage
  • ASS: allocation de solidarité spécifique pour les chômeurs en fin de droits.

Afin d’y voir plus clair, les journalistes du journal Les Echos ont relayé quelques informations sur ces minima sociaux. Ils expliquent que certaines aides sociales suivront le niveau d’augmentation de l’inflation.

Ainsi, les minima sociaux seront revus à la hausse de 4%. Il s’agit du même taux d’augmentation de la pension de retraite de base. Un coup de pouce bienvenu pour les bénéficiaires de ces prestations et pour les retraités qui n’ont pas la vie facile, c’est sûr.

En outre, l’ARS, qui est l’allocation de rentrée scolaire, devrait également être augmentée, de même que les autres allocations destinées aux familles modestes.

Le gouvernement n’a prévu aucune augmentation pour les aides au logement

En revanche, le gouvernement n’a prévu aucune augmentation pour les aides au logement que les minimas sociaux, c’est-à-dire les APL. De manière générale, chaque année, au 1er octobre, le montant des APL est également revu à la hausse en fonction de l’évolution de l’indice de référence loyers (IRL).

Les experts sont basés sur le deuxième trimestre de l’année en cours. Pour rappel, il y a eu un gel de trois ans puis une augmentation de 0,42% en octobre 2021, selon les informations defichier familial.

De plus, on sait que la réforme de la CAF gérée par le cabinet de conseil Mckinsey a fait grincer des dents. Celui-ci devrait faciliter la vie des Français, mais c’était tout le contraire.

Les minimas sociaux : en effet, des milliers de personnes n’ont plus reçu leur aide sociale. Il y a eu plusieurs problèmes depuis la mise en œuvre de cette réforme.

Le délai de traitement des dossiers a été considérablement allongé, de plus les montants des APL ont nettement baissé, enfin certaines personnes n’avaient plus le droit de percevoir le RSA ou l’AAH à la suite de la réforme.

C’est une véritable catastrophe !

Bref, une véritable catastrophe pour ces bénéficiaires pénalisés des minimas sociaux dans un contexte économique déjà difficile.

Ces objectifs sont certes atteints, mais dans la douleur et au détriment des bénéficiaires car, malgré les 3,88 millions d’euros d’honoraires versés au cabinet de conseil McKinsey pour gérer le projet.

l’opération a plutôt provoqué un crash informatique dont les conséquences empoisonnent toujours la vie des bénéficiaires et le travail des agents des caisses d’allocations familiales (CAF) dans toute la France , a déclaré le site DemarchesAdministratives.

sociaux

Elisabeth Borne a également déclaré que les ménages les plus pauvres recevraient un chèque alimentaire pour la rentrée de septembre. L’aide arrivera directement sur le compte bancaire des personnes concernées.

Les minimas sociaux : Cela dépendra du nombre d’enfants à charge. Dans tous les cas, prenez note de la date du 6 juillet, qui sera la date à laquelle les mesures de revalorisation seront officiellement annoncées.

En effet, le projet de loi sur le pouvoir d’achat sera présenté en Conseil des ministres, puis il sera examiné et voté par le Parlement.