Michael Schumacher : un coéquipier du champion règle ses comptes.

Rubens Barrichello a été le coéquipier historique de Michael Schumacher chez Ferrari. Dans le podcast Beyond the Grid, il règle ses comptes.

il est revenu sur sa relation avec le pilote allemand Michael Schumacher. Une relation qui n’a pas toujours été au beau fixe.

Depuis son terrible accident de ski, survenu en 2013, l’état de santé de Michael Schumacher intrigue.

Alors que les rumeurs vont bon train, la famille du champion tente de préserver son intimité.

Si le pilote demeure un personnage emblématique dans le monde de la Formule 1, il aurait une part plus sombre à en croire les confidences de son ancien coéquipier dans la Scuderia, Rubens Barrichello.

Dans le podcast Beyond the Grid, le pilote brésilien s’est confié sur sa relation avec le pilote. Et il ne se montre pas tendre avec son ancien coéquipier chez Ferrari entre 2000 et 2005 :

“Il ne m’a jamais vraiment soutenu. Il ne m’a jamais offert son aide, donc je ne lui ai jamais demandé”,a confié Rubens Barrichello, qui a toujours été mis de côté.

Et de poursuivre : “Il y a des coéquipiers à qui vous demandez de l’aide, des coéquipiers que vous pouvez aller voir.Mais Michael était différent.

Michael Schumacher

Il était un peu naïf dans sa manière de travailler”.

“Il était meilleur que moi”

S’il garde un souvenir amer de son passage chez Ferrari, il a beaucoup appris aux côtés de Michael Schumacher, une référence sur la piste.

destin

“Il était super super fort en virages à haute vitesse, très courageux.

Avec mon style de pilotage dans les virages à plus basse vitesse, j’arrivais à être un peu plus rapide [dans ce genre de virages]”, a-t-il révélé. Et de poursuivre :

“Nous nous sommes tous les deux poussés l’un l’autre, c’était bien. Et ce n’est pas facile d’amener Michael Schumacher à un nouveau niveau”.

Au cours de son entretien, Rubens Barrichello a ainsi reconnu les qualités de son rival. “Je dirais que c’était 70/30 pour lui.Il était meilleur que moi.

Il était plus complet”, a-t-il déclaré. Malgré ses capacités hors normes, le champion pouvait parfois se montrer vulnérable. “Il avait ses mauvais jours.

Et quand c’était le cas, il était vulnérable. L’équipe le préparait pour qu’il rebondisse donc ils savaient comment agir sur lui positivement.”

Michael Schumacher : sa femme sort du silence pour démentir une terrible rumeur

Depuis la sortie médiatique de Willi Weber, ancien manager du champion automobile allemand Michael Schumacher, qui se plaignait ce mardi 12 novembre dans les pages du magazine d’outre-Rhin, KölnExpress, de ne pas avoir de nouvelles de la santé de son ancien protégé, et qui est allé jusqu’à accuser Corinna.

La femme de l’ancien pilote, de dissimuler les informations et de mentir quant à son état, la première concernée n’a pas tardé à sortir de son silence pour répondre par média interposé.

Pour mettre fin aux rumeurs et aux fantasmes liés au silence entourant son mari depuis son accident de ski survenu il y a presque six ans et qui l’a longtemps plongé dans le coma, Corinna s’est exprimé, fait rare, puisqu’elle passe d’habitude par sa redoutable attachée de presse Sabine Kehm qui verrouille chaque information dans les pages du journal allemand Mercedes Magazine :

“Michael est entre les meilleures mains possibles en ce moment et nous faisons tout notre possible pour l’aider, vous pouvez en être sûr.

Essayez de comprendre que nous suivons la volonté de Michael de garder son état de santé confidentiel”, a-t-elle encore répété avec son calme olympien légendaire.

Les fans du septuple champion du monde de F1 n’en sauront malheureusement pas plus.

Pour rappel, depuis son accident de ski survenu à Méribel en décembre 2013 et qui l’a plongé dans le coma pendant trois mois, on est sans véritables nouvelles de la légende de la Formule 1.

Même quand le champion allemand de 50 ans (père de Gina-Marie, 22 ans, brillante cavalière, et de Mick, 20 ans, qui marche dans les pas de son glorieux papa) vient à Paris (en septembre) pour suivre un traitement révolutionnaire.

Michael Schumacher

Les nouvelles concernant son état de santé ne sont pas dévoilées ; pire, ses propres amis ou collègues se voient barrer le chemin des visites, que ce soit Rubens Barrichello? son historique coéquipier dans la scuderia Ferrari, ou même, donc, son ancien manager, Willi Weber, privé de voir son ex-poulain depuis maintenant quatre ans, et qui avait lâché hier dans les pages du quotidien allemand quant à la situation et l’impossibilité de voir Michael :

Michael Schumacher

“Je sais que Michael a été très gravement touché, mais malheureusement, je ne sais pas où il en est aujourd’hui et si des progrès ont été remarqués.

J’aimerais juste savoir comment il va, et lui serrer la main ou lui caresser le visage. Toutes mes demandes ont malheureusement été rejetées par Corinna.

santé

Elle a sans doute peur que je me rende compte de quelque chose et que je rende publique son véritable état de santé.”

Si la sortie de Corinna ne devrait pas le rassurer, au moins aura-t-il peut-être enfin compris le message martelé par la famille depuis des années.