La mise en garde d’une mère de famille partagée près de 200.000 fois.

La mise en garde d’une mère de famille partagée près de 200.000 fois.

Une mère de famille de Bouvignies, dans le Nord de la France, a attiré l’attention des parents sur les dangers des « Ztringz ».

Depuis plusieurs mois, les « Ztrings » font fureur dans les cours de récréation. Mais ces ficelles colorées ne sont pas sans danger pour les enfants.

Sur Facebook, une mère de famille du nord de la France a en effet partagé un message pour alerter les autres parents : Mélly, sa fille de 6 ans, a en effet failli s’étrangler en jouant avec ces cordelettes.

Avis aux parents

Dans son message intitulé « Avis aux parents. Danger », publié le 19 septembre dernier, la mère de famille raconte la scène. Après avoir acheté des Ztringz à sa fille, celle-ci « commence à faire une figure en mettant la ficelle autour de son cou… Cette figure, elle l’a apprise en cours de récréation ».

mise en garde

Elle intervient alors pour lui rappeler la dangerosité de son geste. Mais « malgré nos avertissements Mélly a réessayé cette figure seule dans sa chambre et s’est retrouvée avec la ficelle coincée et serrée autour de son cou ». Ses parents ont dû couper la corde pour la libérer, précise la Voix du Nord, qui relaye l’information.

Ztringz

A priori, le cas de Mélly est le seul connu en France et alentours à ce jour. « Ce cas permet de rappeler que notre jeu, qui bénéficie de toutes les homologations de sécurité, contient également sur son étiquette des recommandations d’usage afin d’être utilisé en toute sécurité », insiste Philippe Bernard, le directeur de Goliath France, qui fabrique et distribue les ficelles colorées en France, joint par le Parisien.

mère de famille

Les Ztringz sont interdits aux moins de trois ans. Le fabricant qui prévoit de communiquer auprès des revendeurs dans les jours qui viennent rappelle également qu’il déconseille l’usage de ce jouet aux moins de 5 ans.

la suite avec ces Ztringz ==========>

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.