Franck Dubosc fait son mea culpa après avoir critiqué tous "Gilets jaunes".

Franck Dubosc fait son mea culpa après avoir critiqué tous “Gilets jaunes”.

Mea culpa EN DIRECT : Franck Dubosc reconnaît avoir fait une énorme erreur en critiquant le mouvement «Gilets jaunes». Les excuses.

Il faudrait savoir… Franck Dubosc a reconnu avoir fait « une énorme erreur » en jugeant le mouvement des « gilets jaunes » trop violents et trop hargneux. Invité de Touche pas à mon poste lundi sur C8. Il s’est expliqué face à des « gilets jaunes » dans l’émission de Cyril Hanouna après avoir diffusé une vidéo la semaine dernière, filmée en Suisse, où il critiquait la violence du mouvement.

Franck Dubosc

« Les “gilets jaunes”, c’est du passé, monsieur »

Dans cette vidéo, un homme lui demandait s’il pourrait être le parrain d’une émission sur le mouvement social. « Certainement pas. Les “gilets jaunes”, c’est du passé, monsieur. Vous êtes trop haineux trop hargneux, à dégager », avait répondu le comédien d’un ton sec.

« J’ai fait une énorme erreur, l’erreur d’un homme qui a eu peur », a-t-il confié chez « Baba ». « Je sors de spectacle, je suis fatigué, et il y a ce monsieur qui vient à un moment où il ne faut pas venir, et je craque, parce que je suis un être humain. » Il a par ailleurs renouvelé son soutien au mouvement, rappelant ses origines plutôt modestes.

En Gironde : «C’est la première fois qu’on voit émerger ces tensions sociales à Bordeaux», estime un géographe

Laurent Chalard, docteur en géographie à la Sorbonne, met en rapport les zones de forte mobilisation des « gilets jaunes » en Gironde avec ce qu’il appelle les nouveaux espaces périurbains subis, qui ont fait l’objet d’un boom démographique particulier dans le département, ces dernières années.

Qu’est-ce qu’un espace périurbain subi ?

Il renvoie à des populations de classe moyenne basse ou classe populaire (des employés, des ouvriers) qui pour avoir accès à la propriété d’une maison individuelle, ont été obligées de s’éloigner du cœur de la métropole bordelaise, vers des communes où le prix du foncier est beaucoup moins élevé.

gironde

En Gironde, on a plusieurs territoires de ce type, qui ont connu une explosion démographique depuis une quinzaine d’années : le Médoc, le Cubzaguais, (où se situe le péage de Virsac) au nord de la Dordogne, le Blayais ou encore à proximité des Landes, sur des communes comme Belin-Beliet et Mios. Et ces personnes qui se sont excentrées ne vont par forcément travailler à Bordeaux intramuros, mais sur la Métropole pour la plupart.

la suite ==>

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.