Les 4 pires types de maux de tête et comment s’en débarrasser.

Eh bien, ça l’est. Les maux de tête épisodiques ou peu fréquents sont incohérents et surviennent chez 90 % des personnes qui souffrent de maux de tête.

La migraine est une maladie caractérisée par la survenue régulière et répétitive de maux de tête violents . C’est une véritable maladie qui se caractérise par la survenue répétée de crises généralement d’un seul côté de la tête.Les maux de tête sont difficiles à expliquer, même par les médecins les plus compétents. Un médecin a toutefois tenté d’expliquer les différences entre certains types de maux de tête. Voici un résumé de cela. Un spécialiste les a expliqués comme des signaux de douleur que les vaisseaux sanguins et les nerfs des muscles de votre tête s’activent. Ça a l’air confus, pas vrai ?

Les maux de tête chroniques nécessitent habituellement un bon plan de gestion de la douleur. Et puis il y a les maux de tête qui refusent de partir. Ils s’attardent et causent plus d’inconfort au fur et à mesure qu’ils progressent. Les experts n’ont aucune idée de ce qui provoque des maux de tête persistants. Nous aborderons les quatre types de maux de tête les plus courants et certaines mesures que vous pouvez prendre à leur sujet.

1. Hypertension grave accompagnée de céphalées

Une hypertension grave accompagnée de céphalées se produit lorsque la tension artérielle d’une personne est trop élevée. La douleur causée par un mal de tête lié à l’hypertension est habituellement modérée, mais elle peut s’aggraver. La douleur se manifeste habituellement sur le côté de la tête de la personne. Les maux de tête liés à l’hypertension entraînent habituellement d’autres symptômes comme des problèmes respiratoires, des changements de vision et des douleurs thoraciques.

Hypertension

Ces céphalées constituent donc des urgences médicales puisque l’hypertension en est la cause. Les bêta-bloquants et les médicaments qui régulent la tension artérielle peuvent traiter ces maux de tête. La prévention comprend l’amélioration des habitudes de sommeil, la prévention du stress et la renonciation à la consommation d’alcool et de caféine, voire leur élimination.

2. Migraine

Une migraine La migraine se traduit par une douleur fulgurante très violente de la moitié de la face, avec une prédominance de la région autour de l’oeil qui dure de 2 à 72 heures. Les migraines provoquent souvent d’autres symptômes tels que des étourdissements, une sensibilité à la lumière et des éclairs lumineux. Les personnes qui souffrent de migraines sévères ont également des nausées et des vomissements.

Migraine

Les analgésiques, les stéroïdes et les médicaments contre la nausée font partie des traitements contre les migraines. Une autre stratégie que vous pourriez utiliser consiste à éviter les causes d’un mal de tête.

3 . Les migraines qui se manifestent à cause des allergies

La migraine allergique est un type bien particulier de céphalée, d’origine allergique, dans laquelle sont impliquées des allergies et des hypersensibilités, notamment alimentaires, ce qui représente les 2/3 des migraines.. La douleur survient en raison de l’inflammation des sinus. Cette douleur se manifeste habituellement à l’avant de la tête et dans la région des sinus. Les symptômes qui peuvent accompagner un mal de tête sont un écoulement nasal jaune ou vert et de la fièvre. Les céphalées associées à une sinusite sont semblables aux maux de tête migraineux. De nombreuses personnes reçoivent un diagnostic de céphalées liée à une sinusite lorsqu’elles souffrent de migraines..

Les migraines

Les antihistaminiques et les stéroïdes peuvent soulager les personnes qui souffrent de véritables maux de tête dus à une allergie. Les antibiotiques en vente libre sont une bonne solution en cas d’infection des sinus.

4. Céphalée vasculaire de horton

Certaines personnes pensent que l’algie vasculaire de la face est particulièrement la plus douloureux. Ils causent des douleurs perçantes qui se positionnent soit derrière ou autour d’un œil. La congestion nasale et l’enflure peuvent survenir en plus de la douleur.

Les scientifiques ont diverses croyances sur les causes de l’algie vasculaire de la face (AVF). Certains pensent qu’ils sont héréditaires. D’autres estiment que la consommation d’alcool et les sens forts tels que l’odeur des produits de nettoyage ou du parfum peuvent être à l’origine de cette consommation. Les analgésiques, les vaporisateurs nasaux et l’administration d’oxygène pur dans des conditions sévères font partie des options des traitements de l’algie vasculaire de la face.

Céphalée vasculaire de horton

Vous comprendrez ainsi la nature des différents maux de tête et leurs différences. Parlez-en à vos collègues de cette liste de maux de tête . Si vous éprouvez ces symptômes, demandez un traitement.

Nos contenus sont créés au meilleur de nos connaissances, et pourtant ils sont de nature générale et ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation individuelle avec votre médecin. Votre santé est primordiale pour nous !

maux de tête