Martin Blachier menacé au terme du débat sur Didier Raoult.

Dans son livre Le Méga-Gâchis Histoire secrète de la pandémie, publié le 10 mars, l’épidémiologiste Martin Blachier évoque les menaces qu’il a reçues après sa participation à un débat concernant Didier Raoult.

Pour avoir participé à un débat sur BFMTV, le 3 septembre 2020, mettant en avant certaines méthodes et idées de Didier Raoult, l’épidémiologiste Martin Blachier a reçu des menaces de mort.

Mais pas seulement car son ex-femme a également fait l’objet d’une campagne de haine : La mère de mes trois enfants, mon ex-femme, est contrainte de demander un changement de numéro de téléphone, harcelée jour et nuit par des appels violents, écrit le médecin dans son livre.

martin blachier twitter

La raison de ce harcèlement ? Martin Blachier explique sur le plateau que l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas contre le Covid 19 : je détaille les principales études et données qui démontrent l’inefficacité du produit, car comme il le souligne, à ce stade de l’épidémie, si un traitement avait été réellement efficace, les données auraient été sans équivoque et se seraient imposées à tous.

Il faut dire que dès le début de la pandémie, Didier Raoult a bénéficié d’une sorte d’aura auprès d’une partie de la population, ce que confirme Martin Blachier dans son livre : Décrit comme un potentiel prix Nobel, il a été porté au pinacle et laissé à la dérive.

Il va même plus loin en expliquant que le professeur marseillais ne modélise rien et refuse de faire les études qui pourraient valider ses intuitions cliniques et qu’il agit à l’instinct et se comporte comme un chef de clan.

Un débat, des milliers de menaces

Il a suffi d’un seul débat pour que les partisans de Didier Raoult s’en prennent à Martin Blachier. Blachier explique dans son livre que peu d’autres médecins ont accepté les invitations à débattre du sujet à l’époque. Le programmateur de l’émission lui aurait dit qu’aucun médecin n’accepterait de parler de lui. Vous êtes le seul !

Pandémie, agressions et rencontre avec Brigitte Macron, Martin Blachier a publié le 10 mars dernier un livre garanti sans détour. Dans Méga gâchis Histoire secrète de la pandémie (éditions du Cerf), l’épidémiologiste évoque de son point de vue ces deux années de crise du Covid-19.

dr martin blachier

Celui qui est devenu la star de la scène depuis le début de la pandémie parle dès les premières pages de son choc à l’annonce du 12 mars 2020 : » Je dois avouer que je suis choqué par ce discours précipité, presque angoissé « , écrit Martin Blachier, en référence au discours d’Emmanuel Macron annonçant les règles du premier confinement.

Le choc, le coup de l’annonce d’un confinement général, la perspective jusqu’alors impensable de rues désertes, de magasins fermés et de télétravail forcé, ont poussé le chercheur de 36 ans à appeler son associé, Henri Leleu.

Il avait suivi le discours présidentiel et nous avons tous deux immédiatement réfléchi : nous devions utiliser notre savoir-faire, l’expertise que nous développions au sein de l’entreprise que nous avions créée ensemble dix ans plus tôt, pour contribuer autant que possible à la compréhension de la pandémie qui s’annonçait.

Martin Blachier n’est pas plus informé qu’un autre

L’homme qui a récemment révélé le nom de sa nouvelle compagne revient aussi sur les premières perceptions des médecins sur ce nouveau virus : Seuls les médecins qui travaillent dans les hôpitaux ont une vision réaliste de ce qu’est ce virus et de la situation dans laquelle notre pays risque de s’enfoncer.

martin blachier

Martin Blachier explique qu’il n’était pas plus informé que les autres à l’époque. J’ai suivi les déclarations officielles, lu quelques ‘papiers' », explique-t-il. En réalité, lorsque les premières informations ont commencé à circuler, fin décembre 2019, nous étions nombreux à être sceptiques. Et donc optimistes.