Marine Le Pen : Elle nous parle de l’agression qu’elle a subie en pleine rue !

Marine Le Pen a été violemment attaquée et insultée pendant qu’elle était en visite dans le Pas-de-Calais. On vous montre la scène.

Marine Le Pen a fait une longue campagne pour les élections présidentielles. Malheureusement pour elle, le scénario de 2017 s’est reproduit.

C’est Emmanuel Macron qui repart pour un second quinquennat contre Marine Le Pen. Mais, le travail n’est pas encore terminé pour le chef du rassemblement national en ce qui concerne Marine Le Pen.

marine le pen twitter

En effet, Marine Le Pen est toujours en campagne électorale, mais cette fois pour les élections législatives.

Il est à noter que sous Macron, le salaire minimum français était dépassé par les salaires minimums allemands et anglais. Il est plus extrémiste que les deux pays les plus libéraux d’Europe qui ont compris que c’était nécessaire.

Marine Le Pen veut sa place à l’assemblée nationale !

C’est aussi le cas de Jean-Luc Mélenchon et le nouveau parti Nupes qui signifie Nouvelle union populaire écologiste et sociale.

Celui-ci rassemble les différents partis de gauche pour tenter de gagner les élections législatives qui auront lieu les 12 et 19 juin, à savoir la France Insoumise, le Parti Communiste, Europe Ecologie Les Verts et le Parti Socialiste.

En tout cas, Marine Le Pen continue de sillonner la France pour tenter de fédérer le plus de monde possible. Malgré sa défaite face au Président de la République en mai dernier, elle ne lâche rien. En effet, le politicien de 48 ans souhaite continuer à siéger à l’Assemblée nationale.

Ainsi, le vendredi 3 juin 2022, elle était dans sa région de cœur, le Pas-de-Calais où elle réalise de bons scores. Hélas, sa visite à Saint-Armand-les-Eaux ne s’est pas tout à fait déroulée comme prévu.

En effet, Marine Le Pena été violemment agressée en pleine rue alors qu’elle se promenait avec ses équipes. La représentante de l’extrême droite s’est fait jeter des œufs sur le visage.

Marine Le Pen était sereine dans les rues de la ville de Saint-Amand-les-Eaux. En effet, elle était en route pour l’inauguration de la permanence électorale de Guillaume Florquin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

Nos politiciens sont souvent agressés !

Ce dernier est candidat dans la 20ème circonscription du département. Soudain, elle est visée par un tir de projectile. C’était un œuf, j’en suis sûr à 100%, explique un témoin de la scène.

La vidéo de cette attaque aux œufs a déjà fait le tour des réseaux sociaux et nous en avons partagé l’extrait avec vous dans cet article.

On apprend d’un témoignage sur BFMTV qu’une jeune femme handicapée a été agressée sexuellement au Stade de France. Nous avons besoin que toute la lumière soit faite pour retrouver ces criminels. Face à l’indicible, il ne faut rien laisser passer.

Au moment de l’attaque, Marine Le Pen se trouvait précisément rue Thiers, à deux pas du centre-ville et de la résidence de campagne de Guillaume Florquin.

Lorsqu’elle a été prise pour cible et a reçu la nourriture sur son visage, Marine Le Pen a tout de suite eu le réflexe de baisser la tête pour se protéger. On peut également la voir secouer ses cheveux blonds avant que ses équipes de sécurité se tiennent devant elle comme un bouclier.

Dans le magazine du Parisien, une caissière du commerce deke Zeeman, qui est situé juste en face de la rue en question, a donné son témoignage.

Comment s’est déroulée son agression ?

La jeune femme a raconté avoir entendu des insultes envers Marine Le Pen, à savoir Va te faire foutre ta mère, Marine au moment même où elle a reçu l’œuf sur la tête.

Plusieurs hommes de sa sécurité se sont précipités autour de Marine Le Pen, mais cela s’est vite installé et elle a continué son chemin , a déclaré le témoin.

La violence est de plus en plus présente dans notre société et les gens n’ont plus nécessairement de respect pour les représentants politiques. En effet, on se souvient, par exemple, de la violente gifle qu’avait reçue Emmanuel Macron par un jeune de 28 ans.

Marine Le Pen

Ce dernier avait été condamné à dix-huit mois de prison pour violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique. N’oubliez pas de vous rendre aux urnes les 12 et 19 juin!