5 femmes déguisées en «Marianne» font face à des gendarmes mobiles sur les Champs-Elysées.

Marianne ! Drôle de scène sur les Champs-Elysées ce samedi en marge de «l’acte 5» des «gilets jaunes», a voir absolument, une belle performance artistique.

La scène rentrera-t-elle dans les livres d’histoire ? Quoi qu’il en soit, l’image est pour le moins insolite. Cinq femmes habillées en « Marianne » se sont dressées devant des gendarmes mobiles sur l’avenue des Champs-Elysées à Paris​ ce samedi pendant le cinquième jour de manifestation des «gilets jaunes».

Une performance de Deborah de Robertis
Habillées avec des sweats rouges et la capuche relevée en guise de bonnet phrygien, elles ont fait face, seins nus, à plusieurs gendarmes mobiles. En leur bloquant la route, ces derniers ont provoqué un face-à-face insolite et symbolique.

Selon les informations de franceinfo, il ne s’agit pas d’une action des Femen mais d’une performance de l’artiste luxembourgeoise Deborah de Robertis, connue pour ses performances nues dans les musées.

Manifestation des «gilets jaunes» EN DIRECT: Mobilisation en forte baisse avec 33.500 manifestants… Des incidents sur les Champs-Elysées…

Un mois après le début de leur mouvement, les «gilets jaunes» maintiennent la pression avec une nouvelle journée de mobilisation samedi partout en France, malgré les annonces d’Emmanuel Macron.

Samedi dernier, la quatrième journée de mobilisation a rassemblé 136.000 manifestants en France et s’est soldée par un nombre record d’interpellations (près de 2.000), plus de 320 blessés et des dégâts.

A Paris, 8.000 forces de l’ordre seront déployées samedi, appuyées notamment par 14 véhicules blindés à roues. Le week-end dernier, un total de 89.000 forces de l’ordre avait été affecté sur le territoire.

17h10 : La manifestation dispersée à Toulouse

Après une journée de mobilisation, les manifestants ont été dispersés à Toulouse selon notre journaliste sur place.

17h05: 136 interpellations dont 96 gardes à vue selon la préfecture de police à Paris

16h50 : 1.200 manifestants à Nantes, cinq interpellations et un policier blessé

La suite ==>