Maria Pacôme n’est plus de ce monde, elle vient de nous quitter.

Maria Pacôme est décédée ce samedi 1er décembre à l’âge de 95 ans. L’actrice et comédienne est née le 18 février 1923 à Paris.

Jeune, elle se fait de l’argent de poche en travaillant en tant que vendeuse dans un magasin de chaussures. A dix-huit ans, elle intègre le cours Simon créé deux ans après sa naissance. C’est là qu’elle rencontre Michèle Morgan et Danièle Delorme. En 1950, elle épouse l’acteur Maurice Ronet. Pour ne pasnuire à sa carrière, elle renonce à son désir de devenir comédienne. Six ans plus tard, ils se séparent et son talent peut enfin éclore aux yeux du grand public. En 1959, elle joue le rôle de Clémence dans Voulez-vous danser avec moi ? de Michel Boisrond, un film avec Brigitte Bardot.

Maria Pacôme

Sa carrière, elle la partage entre cinéma et théâtre. En 1962, elle va jouer N’écoutez pas Mesdames, une pièce écrite par Sacha Guitry mise en scène parJacques Mauclair. Repérée pour ses qualités d’actrice de comédies, elle intègre le casting du Gendarme de Saint-Tropez en1964 aux côtés de Louis de Funes et Michel Galabru. Maria Pacôme côtoie les plus grands noms du milieu. En 1966, elle se retrouve face à la caméra de Jean Becker dans Tendre Voyou et en 1974 devant celle du grand Michel Audiard dans Bons baisers… à lundi.

Le rôle pour lequel elle restera la plus connue sera probablement celui de Lucie Jumaucourt dans Lessous-doués, long-métrage réalisé par Claude Zidi en 1980. Ce film désopilant a tout de même enregistré près de 4 millions d’entrées ! En 1993, elle est nommée pour le César du meilleur second rôle féminin pour son interprétation de la mère de Vincent Lindon dans le film La crise de Coline Serreau. Plus récemment, en 2008, elle est remontée sur les planches avec Jean Piat pour jouer La maison dulac.

95 ans

En 2011, elle s’est prêtée à l’exercice du doublage pour Titeuf, le film (3D) et elle était très drôle dans le rôle de Lise dans Arrête de pleurer Pénélope, film sorti en 2012. L’acteur avec qui elle a le plus joué est Jean Lefebvre. Ils se sont retrouvés à sept reprises : Unclair de lune à Maubeuge (1962), Le gendarme de Saint-Tropez (1964),Les gorilles (1964), Un drôle de caïd (1964), Un drôle de colonel (1968), Pas de problème ! (1974) et La situation est grave…mais pas désespérée (1976).

Stars et anonymes rendent hommage à Maria Pacôme

La nouvelle du décès de Maria Pacôme, qui s’est éteinte à l’âge de 95 ans, a suscité une vague de tristesse sur les réseaux sociaux.

Le monde du cinéma est en deuil ce samedi 1er décembre. Maria Pacôme, star bien connue du petit comme du grand écran, s’est éteinte. Âgée de 95 ans, elle a succombé à “une longue maladie”, ainsi que l’a affirmé son fils lorsqu’il a annoncé la triste nouvelle à l’AFP. La comédienne s’était faite connaître sur les planches du théâtre, avant de marquer le monde de la comédie avec ses rôles dans Les Sous-doués, La Crise, ou encore Arrête de pleurer Pénélope.

L’annonce de son décès a profondément touché les internautes. Personnalités comme particuliers se sont empressés de lui rendre hommage, racontant leurs souvenirs de jeunesse ou de tournage liés à l’actrice. Pierre Lescure a notamment évoqué une femme “magnifique et attachante, dotée d’un merveilleux humour.” “Cette femme avait du génie”, affirme Pierre Ménès, tandis qu’Estelle Denis a dit adieu à la directrice du cours Louis XIV de Versailles.

Depuis quelques années, Maria Pacôme avait mis un terme à sa carrière d’actrice, sa santé étant particulièrement fragile. Mais elle aura néanmoins marqué son métier sous toutes ses formes, du cinéma à la télévision, en passant par le théâtre.