Un Carrefour "menace" de faire payer ses pertes à une manifestante "Gilets jaunes".

Un Carrefour “menace” de faire payer ses pertes à une manifestante “Gilets jaunes”.

Manifestante : Le magasin lui impute les pertes du samedi 16 février et la menace d’un “remboursement du préjudice subi”, soit 331.000 euros.

VU DANS LA PRESSE – Un hypermarché d’Ollioules, dans le Var, envisagerait des poursuites contre une “gilet jaune”.

direct

Un hypermarché Carrefour veut faire passer une “gilet jaune” à la caisse. Selon Var Matin, une manifestante qui bloquait avec 120 autres manifestants un rond-point permettant l’accès à cette grande surface d’Ollioules, près de Toulon (Var), est tenue pour responsable des pertes subies par le magasin pour la journée du samedi 16 février.

gendarmerie

Selon le récit de cette “gilet jaunes”, elle a été informée, à sa grande surprise, des poursuites que l’enseigne envisageait contre elle lors d’une convocation au commissariat. “Votre attitude est à l’origine d’un préjudice très important pour (Carrefour) qui a évalué à 331.000 euros la perte de son chiffre d’affaires pour la journée du samedi 16 février”, écrit l’avocate du supermarché.

chorégraphie

“Si vous veniez à participer d’une quelconque manière à cette manifestation illicite, ma cliente vous tiendra pour responsable et j’ai reçu pour instruction de saisir la juridiction compétente aux fins d’obtenir le remboursement du préjudice subi”, menace-t-elle.

Pas sûr que cette intimidation calme la grogne de ces “gilets jaunes” varois. En solidarité avec leur camarade qui ne comprend pas pourquoi elle devrait régler l’addition, la mobilisation a repris samedi 23 février sur ce même rond-point, sans pour autant bloquer les accès à l’hypermarché.

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.