Une mère et sa fille refusent de "maigrir" pour ne pas avoir à travailler.

Une mère et sa fille refusent de “maigrir” pour ne pas avoir à travailler.

Janice Manzur, 44 ans, et sa fille Amber, 25 ans, utilisent des scooters de mobilité car leur poids le rend difficile à se déplacer, impossible de maigrir.

Une mère et sa fille qui recevraient 34 000 £ par an affirment qu’elles préféreraient être heureuses et bénéficier d’avantages plutôt que déprimées et maigres.

Tandis que le domicile de Janice à Kirkcaldy, Fife, a été modifié par le conseil pour tenir compte de son handicap.

Janice, mère de deux enfants, demande des prestations depuis 2006, alors que sa fille n’a pas travaillé depuis plus de deux ans.

Ensemble, ils percevraient environ 33 600 £ de prestations par an, ce qui équivaut à une personne gagnant 46 000 £ par an avant impôt.

Mais ils ne prévoient pas de diète et se disent heureux d’être en surpoids, malgré les risques de problèmes de santé liés à l’obésité.

«Je préférerais que ma fille vive de bénéfices, étant grosse et heureuse, plutôt que déprimée et maigre», a déclaré Janice, 26 ans, à Jenny Francis de The Sun.

En plus de son scooter, Janice se déplace dans une voiture Fiat Qubo accessible en fauteuil roulant, d’une valeur d’environ 15 000 £, pour laquelle elle touche 200 £ par mois.

Il y a un parking pour handicapés à l’extérieur de son domicile et une rampe d’accès a été placée à l’extérieur de son domicile, ce qui facilite son accès.

Elle vit avec un certain nombre d’affections liées au poids, notamment le diabète, l’hypercholestérolémie et l’angine de poitrine, selon le journal.

Elle dit avoir essayé de perdre du poids par le passé, mais qu’elle était incapable de changer de poids. Lorsqu’elle a interrogé un médecin sur la possibilité d’une chirurgie de perte de poids, telle qu’un anneau gastrique, on lui a dit qu’elle était en surpoids. Elle a ensuite décidé d’abandonner ses tentatives de diète.

La suite ==>