Maeva Martinez méconnaissable, un désastre dévoilé.

Depuis sa participation à Secret Story en 2016, Maeva Martinez a bien changé, mais la c’est sans doute de trop, juste méconnaissable.

Pour débuté, la jeune femme Maeva Martinez (qui est actuellement enceinte de son premier enfant) est également devenue une passionnée de chirurgie esthétique. Rhinoplastie, augmentation mammaire, liposuccion du ventre et injections de lèvres, l’ex-copine de Marvin Tillier ne manquait de rien pour faire disparaître ses complexes.


De plus, des choix de vie qui lui amènent fréquemment des critiques sur son aspect physique. Cependant, dès que la possibilité se présente, Maeva Martinez aime réagir aux messages les plus brutaux. Comme ce samedi 19 décembre 2020.

Puis Maeva Martinez n’a cessé de cacher le fait de sa chirurgie plastique. Néanmoins sa franchise sur le sujet lui a quelquefois valu de vives reproches. Dans Snapchat, elle a communiqué un message violent d’un internaute ainsi que sa (très) réponse en liquide.

Dans Snapchat, Maeva Martinez a fait part d’un message désobligeant qu’elle a eu récemment reçu d’un utilisateur. Ohlala, je suis vraiment surpris. Tu était tellement belle avant. Et voilà que vous ressemblez à un transsexuel. Quel gaspillage. Quel regret. On ne te reconnait même plus, c’est affreux ! dit-on, avec une grande élégance.


Toutefois il est impensable que la future mère accepte que cela se produise, car Maeva Martinez a tout de suite réagi. Un de plus ! Et penser que c’est le compte d’une femme, d’une mère, d’un adulte ! Donc généralement, pensif, intelligent, empathique et conscient. Que les reproches désagréables, mesquins et malveillants ne proviennent pas des jeunes des réseaux. Et nous, les influents, sommes-nous ceux qui donnent le mauvais exemple à leurs enfants dans les réseaux ? C’est vraiment triste et déplorable, a-t-elle affirmé.

Maeva Martínez a terminé son discours en interpellant directement son détracteur, de manière très percutante : Merci pour cette critique. À présent, je vais aller me mettre à pleurer au lit et me taillader les poignets parce que je me rends compte à quel point je suis laide. Ce qui n’est équivalent qu’à votre laideur intérieure. Je rigole, bien sûr. Je m’essuie le cul avec votre annonce. Un sens de la réaction qui devrait être capable de faire taire les mauvaises langues.


Maeva Martinez enceinte : “sciatique”, “douleur aux côtes”. Des aveux sur sa grossesse. Les hormones qui lui font avoir des sautes d’humeur la fatiguent, mais lui font réaliser qu’elle n’a aucune raison de pleurer. Je me moque de moi-même avec sensibilité et compassion, et je suis indulgente envers moi-même, alors MERCI, déclare-t-elle.

Pour finir, dans le cadre de l’espoir d’accoucher et de connaître enfin son fils, Maeva termine sa publication en écrivant : Je suis épuisée d’être fatiguée parce que je me suis souvent réveillée, ou pour faire pipi, ou encore parce que vous avez décidé de me mettre en boîte, mais je me vois me réveiller avec un sourire sur le visage.

Maeva Martinez

Maeva Martinez : Ainsi oser ma main sur mon ventre à moitié endormi pour le toucher avec cet enthousiasme de pouvoir enfin le toucher et remercier le ciel de pouvoir sentir qu’il communique avec moi. alors MERCI. Une magnifique déclaration à propos de son fils, qui devrait naître d’un jour à l’autre !