Line Renaud : Sa relation avec un milliardaire américain !

line renaud jeune

Dans une récente interview accordée à Point de vue, Line Renaud a évoqué sa liaison extra-conjugale avec Nate Jacobson.

Jusqu’en 1995 (date du décès de son mari), Line Renaud était mariée à Loulou Gasté, l’homme de sa vie.

line renaud

Mais dans les années 1960, l’actrice a eu une relation extra-conjugale avec un autre homme, Nate Jacobson. Une passion dangereuse avec un entrepreneur américain, qui aurait pu tout lui coûter.

Une relation extra-conjugale avec l’acteur Nate Jacobson

Mariée depuis 1950 à Loulou Gasté, Line Renaud a failli tout gâcher en ayant une relation extraconjugale avec un certain Nate Jacobson en 1964. Une nuit qui a bouleversé sa vie, comme elle le dit dans son autobiographie “Et mes secrets aussi” : “Comment cacher le fait qu’au bout de cette nuit, à 37 ans, dans une chambre de Las Vegas, j’ai découvert ce qu’était l’amour physique avec un homme que je connaissais à peine ?”.

L’acteur, amoureux, lui a même demandé de tout quitter pour vivre une histoire avec lui. Mais la jeune femme se sent coupable envers son mari.

 

Mais si elle ne voulait pas quitter Loulou Gasté, elle avait aussi du mal à se débarrasser de sa relation extraconjugale. En effet, malgré son caractère colérique et son penchant pour l’alcool, Line Renaud ne pouvait pas partir : “Chaque fois que je le retrouvais, à Las Vegas, à New York, à Paris, à Venise ou ailleurs, ma réaction était la même : ‘Ce n’est pas un homme sympathique, il est autoritaire, colérique'”.

Loulou vaut cent mille fois plus que ça. Je dois rompre avec lui immédiatement. Et Nate se mettait à parler. Et plus il parlait, plus mes bonnes intentions fondaient.

Loulou Gasté était au courant de la relation extra-conjugale de Line Renaud.

L’idylle entre les deux amants prend fin en 1970, lorsque Line Renaud quitte les États-Unis pour rentrer en France : “Nous avons vécu une passion folle. Il me subjuguait. C’était merveilleux, mais aussi destructeur.

 

Plusieurs fois, j’ai voulu mettre un terme à cette relation et, plusieurs fois, il est revenu et j’ai succombé. Pourtant, je savais que je ne resterais jamais avec lui – je savais que je ne quitterais jamais Loulou. Il était mon équilibre, une forme de protection…” dit-elle d’abord. L’actrice explique ensuite comment elle a pu dire au revoir à Nate Jacobson.

Line Renaud explique que lorsqu’elle a mis fin à son idylle avec Nate Jacobson, son mari Loulou Gasté était présent : “Je suis en train de pleurer. Je suis en haut de l’escalier monumental du Caesars Palace, je cherche Nate, je veux lui dire au revoir. Je trouve enfin Nate et je lui dis au revoir. Loulou m’attend.

line renaud jeune

Il est bouleversé, moi aussi. Loulou m’attend dans la voiture et me demande : ” Tu l’aimes ? (…) Je réponds : ” Je ne l’aime pas, je l’adore. Maintenant que tu le sais, tu veux divorcer ? Je ne veux pas. Nous sommes rentrés à Paris et nous n’en avons plus jamais parlé.

Line Renaud, le combat de sa vie

Dès 1985, Line Renaud a été la première célébrité française à faire connaître le sida, qui faisait alors des ravages aux Etats-Unis. 35 ans plus tard, si elle a connu de nombreuses victoires, le combat continue.

Alors que son âge avance, l’actrice a désormais un ambassadeur pour l’aider : Jean-Paul Gaultier. Mais il n’est pas question pour elle de s’arrêter : “Elle m’appelle régulièrement pour savoir où nous en sommes, l’avancée des recherches, les problèmes auxquels nous sommes confrontés.

Elle a 92 ans, elle pourrait être tranquille. Mais non, elle nous appelle et discute avec nous, répétant : ‘Appelez-moi si vous avez besoin de moi, vous me demandez et je le fais'”, explique le président du Sidaction.

Pour s’assurer que le combat se poursuivra, même après sa mort, Line Renaud a créé un fonds de dotation pour la recherche, qui fera en sorte que son héritage aille aux chercheurs.

L’actrice souhaite que personne ne renonce à cette cause : “C’est la cause de ma vie et je serai dedans jusqu’au bout pour qu’on la trouve”, explique-t-elle. Et en ces temps compliqués avec la crise du Coronavirus et le recul du dépistage, il ne faut pas laisser la maladie revenir.


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !