Les piqûres avec des seringues : beaucoup de personnes sont piquées !

Les piqûres sauvages sont un nouveau phénomène qui existe depuis quelques mois. Les autorités n’ont pas encore levé le voile sur toute cette affaire scandaleuse et effrayante. Le public de la célèbre émission a été victime de ce fléau.

En ce moment, les scandales des piqûres se déchaînent. D’abord, il y a eu les débordements au Stade de France dont tous les médias ont parlé.

Puis c’est lors de l’enregistrement de la chanson de l’année qu’une nouvelle polémique éclate avec les piqûres. C’est arrivé dans la ville de Toulon dans la soirée du vendredi 3 juin.

La diffusion sur nos écrans des piqûres s’est faite ce samedi 4 juin sur la chaîne TF1. Hélas, les choses ne sont pas tout à fait passées au calme sur les plages du Mourillon…

piqure seringue

En effet, en ce moment, dès qu’il y a un rassemblement dans des endroits exigus, il y a un phénomène des piqûres .

Les piqûres, un scandale qui se produit partout !

Les piqûres peuvent se produire dans les bars, les discothèques, les concerts et partout sur le territoire français … En tout cas, ça fait froid dans le dos, d’autant qu’on ne sait pas encore exactement pourquoi les agresseurs piquent les gens et ce qu’il y a dans ses seringues…

Suspicion d’une piqûre sauvage lors d’une fête, une enquête ouverte par le parquet de Bastia.

La chanson de l’année avait vu les choses en grand avec des invités de marque, comme Aya Nakamura, Angèle, Juliette Armanet et de nombreuses autres personnalités à l’affiche.

Hélas, la soirée s’est transformée en drame avec les piqûres. Déjà, avant le tournage de l’émission, des internautes sur les réseaux sociaux avaient informé du risque d’attaques de seringues lors du concert gratuit dans la ville de Toulon.

Le phénomène des piqûres est un fléau qui sévit depuis plusieurs mois et les autorités s’inquiètent. En effet, après avoir été piquées, les victimes ont des troubles de la mémoire, des nausées et même des vertiges.

Les agresseurs arrivent à être partout !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gentside (@gentsidefr)

Malgré les rumeurs, à quelques heures du concert de la chanson de l’année, nos confrères du journal Var-Matin se voulaient optimistes et rassurants pour la population.

Les journalistes ont expliqué qu’il s’agissait de rumeurs infondées et anxiogènes et que la production avait prévu des mesures de sécurité étendues et rigoureuses .

Malgré le protocole de sécurité renforcé, les agresseurs et les fauteurs de troubles des piqûres sont passés entre les mailles du filet … En effet, plusieurs problèmes sont survenus lors de la fête de la chanson de l’année.

Rien ne s’est passé paisiblement pendant la chanson de l’année.En effet, il y a d’abord eu des bousculades puis une bagarre générale. Mais les mésaventures ne se sont pas arrêtées là.

En effet, selon nos confrères de BFM Toulon Var, le procureur de la République de Toulon , Samuel Finielz, a également précisé que quatorze personnes ont été victimes de morsures.

Ces derniers ont déposé plainte. Dans le lot des individus piqués, il y avait même un agent de sécurité qui a dû être hospitalisé. De nombreux spectateurs ont témoigné du gâchis de la fête de la chanson de l’année.

Un concert qui devient rapidement un fiasco !

En effet, voici ce qu’on a pu lire sur le réseau social Twitter: Des mecs avec des seringues ont commencé à piquer beaucoup de gens qui étaient mal à l’aise après ça , C’était un non-sens, la sécurité n’a pas bien fait son travail.

Il y a eu beaucoup de piqûres et beaucoup de filles se sont évanouies , Des piqûres, des bagarres, des foules à qui l’entrée est refusée … Tout le monde sort et quitte le concert après à peine une heure, un fiasco total .

Une chose certes, ce phénomène n’est pas du tout rassurant pour les spectateurs.

Piqure

Les équipes de production de ce genre d’événement devront redoubler plus d’efforts pour protéger les personnes et être beaucoup plus vigilant sur le dispositif de sécurité. Sinon, les lieux de rassemblement risquent d’être rapidement déserts…