Les nouvelles mesures CH0C d’avant SEPTEMBRE dévoilées en France.

Le Haut Conseil français de la santé publique (HCSP) dévoile les nouvelles mesures d’avant SEPTEMBRE 2020 et sa rentrée, à découvrir.

Le Conseil supérieur de la santé publique (HCSP) français prône le port obligatoire d’un masque, de préférence en toile renouvelable, dans tous les espaces collectifs publics et privés fermés avant SEPTEMBRE pour combattre le Covid-19.

Les résultats du HCSP, rendus publics ce samedi, sont basés sur une étude de publications présentant les contaminations intervenues dans les espaces publics fermés (restaurants, bus, bateaux de croisière, etc.) et dans différents milieux professionnels (abattoirs, etc.).

SEPTEMBRE 2020 : En contrepartie, le professeur Bruno Mégarbane, chef du service de réanimation médicale de l’hôpital Lariboisière (Paris), a aussi recommandé le port de masques dans les lieux publics fermés et lors des réunions intrafamiliales, par exemple, comme ce samedi matin sur notre chaîne.

Le Conseil supérieur de la santé publique

Finalement, le HCSP nous rappelle que le port des masques doit être “associé” à la proposition de porter d’autres mesures de protection telles que la distance physique, le lavage des mains, le lavage et la désinfection des surfaces et la ventilation des lieux.

Le HCSP préconise également le port de masques en cas de regroupement avec une grande densité de gens à l’extérieur afin de réduire l’émission de particules respiratoires avant SEPTEMBRE.

mesures

Au cours de cette semaine, les milieux médicaux et administratifs ont été en alerte constante pour éviter l’arrivée d’une deuxième vague de contagion.

Avec 2846 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, “la conjoncture se détériore” en France, a averti ce vendredi le directeur général de la santé Jérôme Salomon.

port du masque

LES REGROUPEMENTS DE PLUS DE 10 INDIVIDUS SONT INTERDITS SI LES GESTES DE BARRAGE NE SONT PAS OBSERVÉS

La préfecture de police de Paris est en train de renforcer ses mesures de sûreté, tandis que la diffusion de Covid-19 n’a cessé de croître ces jours-ci, SEPTEMBRE s’annonce chaud.

Les regroupements et manifestations de plus de 10 personnes qui ne permettent pas de garantir le maintien des mesures de barrière seront désormais interdits à Paris à partir de ce samedi matin, a déclaré la préfecture de police ce vendredi soir.

SEPTEMBRE

Tous les indices montrent que le virus est à nouveau en circulation active à Paris : tous les jours, environ 600 personnes sont dépistées positives au Covid-19 dans la région, dont 260 à Paris, a déclaré la préfecture.

Les chiffres communiqués par la préfecture indiquent que le pourcentage de positivité qui est désormais de 4,14% à Paris et de 3,6% en Ile-de-France, alors que la moyenne nationale est de 2,4%.

Une évolution encore plus défavorable pour la tranche d’âge 15-45 ans et cela avant SEPTEMBRE.

Par ailleurs, le taux de fréquence de la maladie s’intensifie à Paris avec plus de 51 nouveaux cas décelés pour 100 000 habitants aujourd’hui, contre 8 pour 100 000 au début de ce mois et 37 pour 100 000 la semaine dernière.

La classe d’âge des 15-45 ans affiche une “tendance encore pire”, avec un taux de fréquence de plus de 52 nouveaux cas dépistés par semaine pour 100 000 citoyens.

Une augmentation du nombre de cas dans la tranche d’âge 45-65 ans a également été constatée la semaine dernière, et désormais pour les plus de 65 ans, selon la préfecture.

France

Le port obligatoire d’un masque à Paris a été prolongé à SEPTEMBRE, voir plus encore …

Le port du masque obligatoire à Paris sera également élargi à partir du samedi matin à de multiples zones, notamment une partie des Champs-Elysées, du Louvre et des Batignolles.

si la situation épidémiologique se dégrade à nouveau, le masque pourrait devenir une obligation dans toute la ville, ajoute-t-il.