Les confidences "alarmantes" de Bernard Tapie sur son cancer.

Les confidences “alarmantes” de Bernard Tapie sur son cancer.

Coup dur pour Bernard Tapie qui, victime d’un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, est en pleine rechute, tous les détails …

Invité de Laurence Ferrari ce mardi 28 mai, l’homme d’affaires a expliqué qu’il avait connu des périodes un peu moins compliquées dans sa lutte. “Ça ne va pas bien, a-t-il précisé sur CNEWS. A cause de ma voix, on a découvert que j’avais des nodules contaminés, donc j’ai des métastases. Je ne m’y attendais pas du tout parce que j’étais en forme. Donc on va recommencer la chimio, la radiothérapie. Ça fait partie des choses quand on a le cancer. C’est un combat. J’avoue que quand on a 76 ans, il faut prendre ça avec un peu de recul”.

Bernard Tapie très mal

Il y a quelques jours, Bernard Tapie avait effectivement alarmé les téléspectateurs. En prenant la parole sur France 2, à propos des élections européennes, il avait dévoilé une voix bien différente de celle dont on avait l’habitude. Éraillée, voilée, plus aigüe… elle était le résultat d’une paralysie située au niveau de l’une de ses deux cordes vocales. “C’est à cause d’une petite complication, expliquait-il sur France Bleue. Il y a des hauts et des bas mais je me bagarre. On m’a enlevé les trois quarts de l’estomac et la moitié de l’œsophage. Les suites de l’opération ont été très douloureuses”.

l'album posthume de Johnny Hallyday

Bernard Tapie avait choisi d’arrêter son traitement

Bernard Tapie allait “plutôt formidablement bien” il y a peu. Au début du mois de mars, il décidait pourtant d’arrêter tous ses traitements juste avant son procès. Confronté aux juges dans l’Affaire Adidas – qui remonte tout de même à l’an 1992 -, l’ancien propriétaire de la marque voulait être sûr de rester lucide du début à la fin.

confidences

Si le tribunal lui a donné satisfaction, son mal en a hélas profité pour progresser : “C’est peut-être en partie ça qui m’a amené à ce que ça reparte, mais je ne pouvais pas faire autrement. J’avais depuis des années, sur la tête, une suspicion d’avoir profité d’une situation pour m’enrichir. Or c’est l’État qui m’a volé ! C’est prouvé maintenant”.

Bernard Tapie

La suite sur Bernard Tapie sur son cancer ==========>