Le Riz : 5 erreurs que nous faisons tous (à éviter).

Votre riz ne correspond jamais à ce que vous voulez ? Trop dur, trop mou ou trop collant ? Voici nos conseils.

Tout le monde pense à la simplicité de la cuisson du riz. Mais il arrive parfois que l’on fasse des erreurs qui pourraient être évitées. Afin d’accompagner vos plats de viande et de poisson, la rédaction de Ton Mag vous propose une petite leçon sur la façon de bien cuire votre riz. Alors n’hésitez pas à suivre nos instructions.

Il faut rincer le riz

Cela peut vous paraître étrange, mais, pour des raisons d’hygiène, il faut absolument le rincer avant de démarrer. Cette action effacera en effet toutes les traces possibles de poussière et d’autres impuretés dues à l’emballage. Ce n’est pas tout, il permet également d’éliminer l’excès d’amidon, qui vous permet de limiter le risque d’obtenir une texture collante.

Servez-vous d’un petit bol, versez-y le riz et rincez-le plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau soit claire. Faites attention, il existe un plat où vous n’avez pas besoin de faire cela : le riz à risotto. Il faut le faire frire dans une poêle avant de le recouvrir de bouillon.

laisser le riz reposer

Lorsque le feu est éteint, il est impératif de laisser le riz se reposer. En effet, le plat couvert est laissé au repos pendant quelques instants pour que les grains puissent être retirés plus facilement. Voilà le secret connu des meilleurs, que vous connaissez maintenant vous aussi.

Ne faites pas bouillir l’eau

En règle générale, on est tenté de cuire les féculents de manière uniforme. Mais il s’agit là d’une grave erreur. Effectivement, si vous faites cuire votre riz à une température élevée, il y a un risque d’avoir un riz bouilli.

Riz

Pour le moins, ce n’est pas forcément la meilleure option parce qu’il n’est pas très digeste. Trop collant, voire parfois non comestible. Pour avoir un bon résultat, il est conseillé de baisser la température. En respectant nos conseils, vous pourrez faire un riz parfait.

La quantité d’eau adéquate

Cette démarche ne devrait pas se faire au pied levé. La quantité d’eau nécessaire varie selon les variétés de riz, mais on compte généralement entre une et deux mesures d’eau pour une mesure de riz. Pas plus. A ce stade, vous devez utiliser de l’eau chaude et du sel. Recouvrez la casserole. Évitez aussi de tremper votre riz dans une casserole pleine d’eau, comme vous le feriez avec des pâtes.

Le Riz

Le non-respect des temps de cuisson

Il existe de nombreuses variétés de riz, qu’il soit sauvage, blanc, à grains entiers, à grains longs ou à grains ronds. Ainsi, comme vous pouvez l’imaginer, toutes ne cuisent pas à la même vitesse. Il importe donc de suivre les instructions. Il faut environ 10 minutes pour un produit blanc, 25 à 30 minutes pour un produit semi-complet et 45 minutes pour un produit complet.

Et le dernier conseil que nous vous donnerons, est de commencer la cuisson à l’eau froide. Le riz deviendra plus tendre. A présent, vous savez tout.

ris

En effet, le riz est une céréale de la famille des Poaceae (anciennement graminées), cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et à climat tempéré chaud pour son fruit, ou caryopse, riche en amidon.

Il fait référence à toutes les plantes du genre Oryza, dont les deux seules espèces cultivées, qui poussent le plus souvent dans des champs plus ou moins inondés appelés rizières : Oryza sativa (communément appelé “riz asiatique”) et Oryza glaberrima (communément appelé “riz d’Afrique de l’Ouest” ou “riz de Casamance”).

En langage courant, le terme “riz” désigne le plus souvent ses grains, qui font partie intégrante de l’alimentation de nombreuses personnes dans le monde, en particulier en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie.

Il s’agit de la première céréale au monde pour la consommation humaine (elle représente à elle seule 20 % des besoins énergétiques alimentaires mondiaux), après le maïs pour le tonnage récolté. Il est notamment l’aliment de base des cuisines asiatique, chinoise, indienne et japonaise.

riz basmati

Plusieurs agences recommandent de surveiller les apports alimentaires en riz pour les nourrissons et les femmes enceintes du fait des niveaux naturellement élevés d’arsenic dans le riz.

Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !

Sacha Lemaquis à fait déja 620 articles sur notre site Voir tous les articles de cet auteur de talent