Le dernier plan de reconfinement de l’état dévoilé, mauvaise nouvelle.

Les signes d’une reprise de l’épidémie de COVID-19 semblent se faire de plus en plus visibles en France, voici le plan de reconfinement.

La peur d’une deuxième vague de reconfinement est dans l’esprit de tous. Après l’obligation de porter un masque dans les lieux publics fermés, le risque de nouvelles restrictions paraît de plus en plus grand.

Ce dimanche, le Journal du Dimanche dévoile que le plan de reconfinement ciblé, dont Jean Castex a parlé à la mi-mai, est “presque terminé”. Ce dernier prévoit toutefois des reconfinements localisés.

coronavirus chine

Aucun confinement général

Jean Castex, le nouveau Premier ministre, a assuré le 8 juillet dernier sur nos ondes qu’un “plan de reconfinement ciblé” était “prêt”.

Dans les faits, les grandes lignes de ce plan semblent être fixées, mais il reste à en préciser les détails.

coronavirus conseils

Conformément à la DCJ, un tel plan se compose d’un document général et de 4 scénarios. Les questions à trancher étaient notamment les suivantes : à quel seuil épidémique doit-on imposer des restrictions de mouvements ?

À quelle échelle le reconfinement doit-il avoir lieu ? Comment la politique de dépistage est-elle appliquée dans ces domaines ?

En cas de détérioration de la situation, ce plan peut être mis en œuvre très rapidement.

Depuis le 10 juillet dernier et le décret qui rend le port du masque obligatoire, le gouvernement peut décider, sans déclaration d’état d’urgence de santé publique, de restreindre les déplacements dans un secteur défini.

coronavirus en france

CORONAVIRUS : LE PORT D’UN MASQUE EST-IL NÉCESSAIRE À L’EXTÉRIEUR ?

Au sein de la communauté scientifique, un débat a lieu sur l’utilité des masques à l’extérieur. En effet, la transmission aérienne du Covid-19 ne peut être établie de façon définitive à l’heure actuelle.

Bien que le port du masque soit désormais obligatoire dans les endroits publics fermés, beaucoup de personnes l’enlèvent dès qu’elles retournent dans la rue.

Il semble également être absent des gens dans les parcs, jardins et plages. Toutefois, le port du masque est-il conseillé à l’extérieur en reconfinement ? BFMTV.com dresse un bilan de la situation.

coronavirus france

À l’annonce du déconfinement, l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe, avait estimé que “dans ce contexte, le masque ne sert à rien”.

Lorsque vous vous promenez seul en rue ou à la campagne, le masque ne présente pas d’intérêt immédiat, avait-il déclaré.

coronavirus italie

Le débat au sein de la communauté scientifique

Cependant, dans la communauté scientifique, le débat sur l’utilité du masque à l’extérieur est ouvert.

La transmission aérienne du Covid-19 reste encore à établir avec certitude, pour une bonne raison, puisque la durée de vie du virus à l’air libre reste incertaine.

Des médecins réclament le principe de précaution. Sur CNews, le 11 mai, Yves Buisson, directeur du groupe Covid-19 à la National Academy of Medicine, a appelé à l’imposition de masques partout, rappelant que “si chacun se couvre le nez et la bouche avec un masque, alors la transmission est considérablement réduite”.

Importance de la distanciation sociale avant un reconfinement …

Pour d’autres, comme Jean-Paul Hamon, président de la Fédération française des médecins, la distanciation sociale est avant tout à respecter, mais ils estiment que le masque n’est pas nécessaire lorsqu’on est à l’extérieur.

Par exemple, la plage est un espace libre. Si on respecte les distances, ça va, nous a-t-il rassuré sur nos ondes.

Il y a de l’air, les gouttes sont portées par le vent, donc il y a peu de chances de se contaminer si on ne se colle pas les uns aux autres.

coronavirus symptomes

Un point de vue partagé par Eric Caumes, expert en maladies infectieuses et tropicales à la Pitié-Salpétrière, interviewé lundi sur France Inter.

Je fais la distinction entre les lieux fermés et ouverts. Dans les espaces fermés, il faut être extrêmement vigilant. Par contre, dans les lieux ouverts, vous pouvez relâcher votre vigilance à condition de respecter la distance physique, précise-t-il.

coronavirus

Tout est une question d’équilibre entre recommencer à vivre et rester en sécurité, affirme Renaud Piarroux, chef du service de parasitologie et de mycologie de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP. ” Si vous mettez des barrières extrêmement fortes, elles ne sont pas viables longtemps “.

covid19

Les rassemblements sont-ils risqués ?

Et les grands rassemblements en plein air ? Les images des foules rassemblées sur les pelouses des Invalides et ensuite autour du canal Saint-Martin le soir de la Fête de la musique, le soir de la fête de la musique, sans masques et sans respect des gestes de barrière, ont provoqué une forte réaction sur les réseaux sociaux, beaucoup d’internautes craignant l’apparition des nouveaux cas de coronavirus.

symptome coronavirus

Il y a effectivement un risque de création de clusters lors de ces rencontres en plein air, qui demeurent déconseillées, avait confirmé Jean-François Doussin, maître de conférences à l’Université Paris-Est Créteil à 20 Minutes.

Quand on participe à l’un de ces rassemblements et que l’un de nos crachats tombe dans le verre d’un voisin, une contamination est possible.

Et la probabilité que le crachat soit contaminé grandit avec le temps passé au rassemblement.

En réalité, aucune grappe de cas n’a été observée après ces réunions.

symptomes coronavirus

Décisions locales

Cependant, face à cette recrudescence parfois, certaines régions décident d’aller à l’encontre des positions du gouvernement et imposent le masque dans les zones extérieures.

La Préfecture du Finistère a donc imposé le port obligatoire du masque sur les marchés de plusieurs communes. Le non respect de ces mesures est sanctionné par une amende de 135 euros.

Le maire de Sceaux a également souhaité, en avril, imposer le port obligatoire du masque dans la rue. Toutefois, sa décision a été suspendue sur décision du Conseil d’État.

Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !

Sacha Lemaquis à fait déja 619 articles sur notre site Voir tous les articles de cet auteur de talent