Le chanteur Arno est décédé : Son combat interminable contre la maladie !

Le chanteur Arno, est décédé à l’âge de 72 ans des suites d’un cancer contre lequel il se battait depuis fin 2019 !

Le chanteur belge Arnold Charles Ernest Hintjens, plus connu sous le nom d’Arno, est décédé à l’âge de 72 ans. Son manager Filip De Groote a annoncé la mauvaise nouvelle dans un communiqué : Il va nous manquer à tous, à sa famille, à ses amis et à ses musiciens.

Il sera toujours avec nous grâce à la musique qui l’a maintenu en vie jusqu’à la fin. Et il est vrai que malgré la maladie qui le rongeait, le compagnon de Sophie Dewulf avait continué à se produire sur scène pour son public.

Arno décédé

Connu pour son franc-parler, Arno n’avait pas fait dans la dentelle le mois dernier. En effet, lors d’un de ses derniers concerts, l’artiste avait fait une triste confidence à son public. Il avait évoqué sa mort qui s’approchait très lentement :

Le chanteur belge Arno

Je vais bientôt rendre visite à ma mère (décédée quand il avait 24 ans). Il faut dire qu’Arno était très affaibli lors de ses dernières apparitions publiques. En effet, il a donné son dernier spectacle le 11 mars à Ostende, à son domicile. Était-ce une coïncidence ? Peut-être pas.

Né le 21 mai 1949 à Ostende, Arno a commencé sa carrière avec son groupe TC Matic. Grâce à la chanson Oh la la la sortie en 1981, il connaît rapidement le succès. Quelques années plus tard, les membres du groupe décident de se séparer et Arno entame une carrière solo.

Et c’est au tout début des années 90, qu’il va faire sensation en France. Notamment grâce à sa participation à la bande originale du long métrage de Bertrand Blier, Merci la vie.

Sa discographie

Les albums d’Arno les plus célèbres restent Charlatan (1988), Ratata (1990), Idiots Savants (1993) ou À la française (1995). De ses albums, sortiront quelques chansons de référence.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christian Cotonnec (@bebopaloulou)

On pense notamment au titre Les yeux de ma mère, Vive ma liberté, Lonesome Zorro ou encore Tango de la peau. Le chanteur a également joué dans une quinzaine de films, dont Komma en 2006, où il tenait le rôle principal.

Se sachant condamné à cause de son cancer du pancréas, Arno avait un dernier souhait. Il voulait enregistrer un duo avec Mireille Mathieu. Un dernier souhait respecté puisque le chanteur a enregistré chez lui une version de sa chanson Paloma adieu en duo avec la chanteuse belge.

C’était il y a deux semaines maintenant : Il y a deux semaines, à Bruxelles, il a enregistré sa voix avec beaucoup de courage. Arno était un vrai poète, avec une façon très particulière de se raconter à travers ses chansons.

Connu pour son légendaire franc-parler,

Le chanteur Arno n’avait pas l’habitude de faire dans la dentelle. En mars dernier, lors de ses derniers concerts, l’artiste avait fait une triste confidence à son public, comme le rapportent nos confrères du Parisien.

Je vais bientôt rendre visite à ma mère (décédée alors que Arno avait 24 ans), avait-il déclaré, admettant à demi-mot qu’il était condamné. Le journal rapporte que le compagnon de Sophie Dewulf était très faible lors de ses dernières apparitions publiques.

Chantant assis, affaibli, le visage émacié, les cheveux gris, rares et hirsutes, le chanteur a assuré une ultime tournée en Belgique et a donné son dernier spectacle le 11 mars à Ostende, peut-on lire.

L’interprète de la chanson Les yeux de ma mère a ensuite été hospitalisé à Bruxelles. Ce samedi 23 avril, peu après l’annonce de son décès par son manager, Filip De Groote, le chanteur Stromae a rendu un hommage émouvant à Arno

Arno

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris que tu étais parti Tonton ! Toutes mes condoléances à la famille, a écrit le chanteur belge, sur Twitter. Bonjour l’artiste !

Réagissez à cet article