Koh-Lanta : François a inquiété ses fans ! Voici les informations hors caméras !

Les candidats sont unanimes: survivre sur ce Koh-Lanta a été très dur. À cause de la fatigue, du manque de nourriture !

Évidemment, mais aussi des conditions climatiques sur cette édition de Koh-Lanta qui a été tournée aux Philippines.

koh-lanta 2021

À ce titre, l’un des candidats les plus solides de cette saison, François a inquiété les habitués de TF1 après son petit malaise sur le camp de la tribu réunifiée.

La survie sur ce Koh-Lanta était très dure !

Je n’ai rien calculé, je me suis retrouvé par terre, je me suis demandé ce qui se passait. Je me suis levé, je ne comprenais pas très bien ce qui m’arrivait. Un voile qui se met devant les yeux, détaille le pompier devant les caméras.

C’est vraiment compliqué de manger 10 grammes de riz par jour. Et pour faire suite, le corps atteint ses limites physiques. Koh-Lanta est un marathon, il faut économiser pour arriver au bout.

L’homme a eu l’occasion de se livrer aux journalistes de Télé-Loisirs. Quand on me demande de réfléchir sur mon voyage à Koh-Lanta, c’est son aspect très difficile de savoir qui revient en premier.

Le temps était terrible au début du tournage. Il y avait peu de nourriture, que ce soit sur l’île ou dans l’eau. Il est donc difficile de manger 10 grammes de riz par jour.

Nous sommes usés, fatigués, le corps est épuisé d’où ce coup de pire. Mais qui a est commun à tous les aventuriers. Dès qu’on se lève vite, on a la tête qui tourne ou on peut faire de petits malaises. C’est très dur.

Si la séquence ne dure que quelques secondes à la télévision, le candidat a été suivi médicalement, hors caméra. Sur Koh-Lanta, comme nous le savons, le protocole médical est rigoureux.

Il y a une infirmière non loin du camp qui peut être appelée si nécessaire. Un médecin peut également arriver rapidement en cas de soucis. Là, c’était un vertige, je n’ai pas perdu conscience.

J’ai appelé le médecin pour lui parler de ce malaise, qui ressemblait plus à une hypoglycémie. Je l’ai vu le lendemain et il a pris ma tension artérielle. Le suivi médical a été très bon , dit-il.

L’occasion de revenir sur le profil de François

C’est un pompier de l’Hérault de 38 ans. Il exerce cette profession depuis l’âge de dix-sept ans et a le statut de commandant. Il est stationné au Sdis 34 à Vailhauquès.

Ses valeurs: le partage, la rigueur et la solidarité d’équipe. Habitué à être l’homme fort, en famille, comme à la caserne, François est un pilier.

Sur Koh-Lanta, il a peur d’être trahi par son bon cœur mais compte sur ses valeurs unificatrices pour faire la différence.

François était également à la tête du centre de secours de Montpellier et se serait engagé à reverser les fonds à l’association des orphelins des pompiers en cas de victoire au final.

Avant le lancement du spectacle, on apprenait que l’aventurier avait été mis en examen pour homicide involontaire après la mort d’un pompier.

Lors d’un incendie de forêt en 2016

À Gabian, 7 des membres du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Héraul étaient présents.

Dont le colonel qui les dirige est mis en examen, soupçonné d’avoir donné à la troupe des ordres inadaptés, parfois contradictoires !

En effet, ils ont fourni une formation insuffisante et du matériel obsolète, selon la presse.

Légalement, rien n’empêchait donc François de participer à Koh-Lanta. Mais l’avocat des victimes Luc Abratkiewicz indique qu’en glorifiant l’un de ses cadres dans une émission où le risque n’est qu’un jeu, le SDIS affiche son mépris pour les victimes.

Koh-Lanta

La production a déclaré qu’elle n’était pas au courant de cet acte d’accusation. Dans les semaines et les mois à venir, Ton Mag ne manquera pas de vous informer de l’actualité des candidats de l’émission.