Endeuillée, la maman de Julien Zeitoun adresse un message bouleversant.

Vendredi dernier, sur les pentes du mont Faron, les sapeurs-pompiers avaient retrouvé sans vie le corps de Julien Zeitoun, lycéen toulonnais porté disparu depuis mardi.

Terrible nouvelle pour les proches de Julien Zeitoun, le lycéen porté disparu depuis mardi soir. Son corps a été découvert en milieu d’après-midi sur la face nord-est du Faron. Une équipe spécialisée d’intervention en milieu périlleux des sapeurs-pompiers l’a retrouvé sans vie.

gendarmerie

Une enquête judiciaire doit désormais établir les circonstances du décès du jeune homme.

Âgé de 17 ans, scolarisé au lycée Dumont d’Urville, il avait été vu la dernière fois mardi par les employés du téléphérique. Depuis, un important dispositif de recherche était piloté par la Police nationale qui multipliait les investigations.

Endeuillée

Après le survol d’hélicoptères équipés de caméras thermiques, plusieurs chiens avaient tenté de remonter la piste du jeune homme et autour de sa famille, proches et amis arpentaient le massif avec l’espoir de retrouver Julien.

Le maire de Toulon Hubert Falco a réagi très rapidement à l’annonce de la mort du jeune lycéen.

Une issue tragique alors qu’un important dispositif de recherche avait été diligenté par la police nationale.

En deuil, la mère de Julien tient aujourd’hui “à remercier toutes les personnes qui se sont mobilisées pour retrouver Julien”. Elle s’est exprimée dans un texte qu’elle a transmis ce mercredi, à notre rédaction.

mont Faron

“Celles qui étaient présentes à mes cotés, celles qui auraient voulu participer et qui n’ont pas pu, les policiers présents qui ont essayé au mieux de le retrouver et les pompiers.”

Elle remercie aussi “les personnes présentes à l’enterrement”. “A travers ces quelques mots je voudrais exprimer tout l’amour que je porte à mes trois enfants”, poursuit la maman. “Je vous aime plus qu’hier et moins que demain.”

var

“Mon petit Julien, à toi je voudrais dire ceci en empruntant les premiers vers de la lettre de Léo Ferré:

Ton ombre est là, sur ma table,

Et je ne saurais te dire comment

Le soleil factice des lampes s’en arrange

Je sais que tu es là et que tu

Ne m’as jamais quitté, jamais.

Julien je t’aime, Je t’aime.”

Julien Zeitoun