L’abbé de la Morandais dévoile les derniers instants de Johnny Hallyday.

Johnny Hallyday : Dans ses mémoires, l’homme d’Eglise l’abbé de la Morandais évoque la veillée du chanteur à Marnes-la-Coquette et ses derniers instants.

« Nuit du 6 décembre 2017. Il est 2 heures du mat’, je suis encore réveillé lorsque le téléphone sonne ». Ses souvenirs restent gravés dans sa tête, mais l’abbé Alain Maillard de la Morandais a pris des notes, qu’il publie dans ses mémoires, ce jeudi. L’homme d’Eglise et confident des stars ne dort pas encore, lorsqu’il décroche.

Saint-Barth

« Le Pr Khayat m’annonce la mort de Johnny et me demande de venir à la maison du chanteur. Taxi. Marnes-la- Coquette. Barrages de police. Courtoisie. » écrit-il.

Le prêtre pénètre alors dans une maison endeuillée. Laeticia « effondrée » est « comme une feuille d’automne toute tremblante ». Il la prend dans ses bras, avant d’entrer dans la chambre de Johnny Hallyday. A cet instant, il est frappé par la vision du « chanteur couché, la tête bandée, menton relevé comme un Christ de Mantegna ». Autour de lui, sa femme et des amis proches veillent.

Philippe Manœuvre

Johnny lève un doigt vers les cieux

Pour l’extrême onction, tout le monde se retire sauf le manager Sébastien Farran, le regard rougi. « Au moment de son dernier soupir, Johnny a ouvert les yeux et tendu un doigt vers les cieux » confie Farran, pendant que l’abbé s’agenouille en lui expliquant la signification du rite.

nicolas sarkozy

« J’oins les yeux, les oreilles, le nez et cette bouche qui a soulevé des passions et des foules pendant tant et tant d’années. Alain de la Morandais retrouve ensuite Laeticia et sa mère pour réciter le chapelet à haute voix.

La suite avec Johnny Hallyday =====>