La chose qui a fait que Sylvie Vartan était toujours présente dans la vie de Johnny Hallyday.

“Nous étions souvent obligés de bosser ensemble sinon, nous aurions été tout le temps séparés l’un de l’autre”, relatait-elle avant d’ajouter “Et on a vécu comme ça pendant vingt ans ! Car, si nous sommes restés mariés quinze ans, il y a eu quatre années avant, avec les fiançailles…”

Si cette déclaration de la mère de David Hallyday aurait pu être sans trop d’importance dans le passé, elle n’est pas anodine lorsqu’on considère le contexte actuel dans lequel le clan formé par les Hallyday se trouve.

Et, si le couple s’est séparé après de longues années en amour, Sylvie a tenu à remettre les pendules à l’heure quant à sa place dans la vie de la star du rock français, précisant qu’ils sont demeurés très proches l’un de l’autre en dépit de leur rupture.

“De toutes les façons, dès que l’on trouvait un moment, on se réunissait !”, précisait celle qui s’est donné la tache de reprendre les hits musicaux de son ex-mari dans une tournée en hommage et dans un album.

Avec la guerre judiciaire autour de l’héritage de l’idole des jeunes, Laeticia Hallyday qui se vante d’être celle qui a vécu le plus longtemps au côté de Johnny, aura certainement du mal à avaler cette pilule, car en réalité, elle ne devance Sylvie Vartan que de très peu.

Sylvie Vartan a défendu David Hallyday dans C à Vous
Sur le plateau de C à Vous, le 6 décembre dernier, Sylvie Vartan avait été l’invitée d’honneur, à l’occasion de la sortie de son album hommage à Johnny mais aussi à l’occasion du premier anniversaire de sa mort.

Parler de Johnny Hallyday ramène de toute évidence à parler du conflit autour de son testament contesté par ses enfants aînés. Ainsi, durant son entrevue, l’interprète de l’Hymne à l’amour ne s’est pas retenue pour défendre son fils.

“On ne veut pas vraiment trop parler et peut-être l’ai-je trop fait, mais j’avoue que quand on touche à votre enfant et qu’on lui fait du mal c’est plus fort que soi, on doit réagir”, lâche-t-elle dans un premier temps.

Ensuite de poursuivre au micro d’Anne-Élisabeth Lemoine: “Surtout quand on montre des papiers très personnels et qu’on entend tout et son contraire tout le temps. Même si votre enfant est grand et raisonnable, il n’empêche que c’est assez violent.”

Décidément, quand il s’agit de prendre la défense de son fils chéri David Hallyday, la chanteuse n’a pas du tout peur de sortir les griffes et montrer son côté ténébreux. A bon entendeur, salut!