Johnny Depp au plus mal, accusé de violences graves.

Johnny Depp a décidé de contre-attaquer. Depuis maintenant près de trois ans, il est accusé par son ex Amber Heard de violences.

Johnny Depp, l’ex mari de Vanessa Paradis et de Amber Heard ainsi que très célèbre acteur notamment pour son rôle de Jack Sparrow est accusé de violences conjugales.

En effet, lors de la rupture entre Johnny Depp et Amber Heard en 2017, l’actrice Amber Heard alors âgée 34 ans.

film johnny depp

A dévoilé qu’elle avait subit pendant des années des abus physiques et psychologiques.

Des faits que le légendaire Jack Sparrow personnage interprété par Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes conteste fortement.

Johnny Depp a donc déposé une plainte contre le quotidien The Sun et son propriétaire, News Group Newspapers (NGN).

johnny depp violence

Les accusant de présenter comme un fait avéré, sans preuves, dans un article publié en avril 2018.

Un article où Johnny Depp est accusé d’avoir frappé son ex-petite amie Amber Heard.

Le procès s’est ouvert en ce mardi 7 juillet à la Haute Cour de Londres et devrait durer près de deux semaines.

Plusieurs célébrités sont également attendues, puisque Vanessa Paradis et Winona Ryder, deux des ex de l’acteur de 57 ans, ont accepté de témoigner en sa faveur.

johnny depp jeune

Dans un témoignage écrit, Vanessa Paradis, qui a été en relation avec la star Johnny Depp pendant 14 ans.

L’a décrit comme “un homme et un père gentil, attentif, généreux et non violent”.

Pour sa part, Winona Ryder la star de Stranger Things assure aussi que Johnny Depp n’a jamais été violent avec elle.

johnny depp film

Johnny Depp a refusé de montrer certains des SMS qui auraient pu avoir un rapport avec d’éventuelles violences.

Réfutant toute allégation de diffamation, The Sun affirme s’être appuyé sur 14 accusations de violences contre Johnny Depp entre début 2013 et mai 2016.

Le magazine a également tenté jusqu’au bout d’obtenir le rejet de cette plainte, notamment en raison d’une défaillance de l’acteur.

amber heard johnny depp

Johnny Depp ne s’est pas conformé à une ordonnance du tribunal lui ordonnant d’envoyer une série de SMS.

Des SMS dans lesquels il aurait demandé de la drogue à son assistante avec violences verbale.

Dans ces textos remplis de violences Johnny Depp aurait demandé des “happy pills” et “quelque chose de blanc”.

Des produits que les enquêteurs ont identifiés comme étant des pilules de MDMA et de la cocaïne, comme l’ont rapporté les avocats de NGN.

Les échanges téléphoniques sont significatifs, la présence ou non de violences peut avoir un rôle selon les avocats du quotidien britanique.

Car peu après l’envoi de ces messages fin février, Amber Heard a expliqué qu’elle avait vécu “une épreuve de trois jours de violences physique”.

Il reste à voir ce que la justice décidera une fois que tous les éléments de l’enquête seront en place.

Johnny Depp accusé de violences domestique : Vanessa Paradise vole toujours à son secours.

La suite ========>