Jenifer : La chanteuse totalement traumatisée après son tragique accident de la route !

Jenifer

Le 6 mars 2017 est un jour que Jenifer n’oubliera jamais. Alors que la chanteuse revenait d’un concert qu’elle venait de donner, le véhicule qui la transportait avec son équipe est entré en collision avec une voiture sur l’autoroute.

Un accident tragique qui a entraîné la mort de deux personnes.

jenifer bartoli

Jenifer a beaucoup fait parler d’elle ces derniers jours. Alors qu’elle se prépare à sortir une nouvelle chanson, la jeune femme semble de plus en plus active. Mais il faut aussi ajouter à ces informations, sa récente maternité et son bonheur d’avoir à nouveau donné naissance à un adorable bébé.

En somme, la jolie brune a visiblement tout pour être heureuse. En fait, sa vie et sa carrière sont une longue succession de succès et de joies, à une petite exception près.

Jenifer : le jour où elle a failli perdre la vie en tournée

Une tragédie aux conséquences terribles

Tous les fans de la chanteuse se souviennent parfaitement de cette journée du 6 mars 2007. En effet, quelques heures après l’accident, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jenifer (@jeniferofficiel)


Il est 2 heures du matin lorsque le minibus dans lequel se trouve la chanteuse entre en collision avec un autre véhicule sur l’autoroute A1. Malgré la rapidité des services d’urgence, deux personnes ont perdu la vie. Tous les survivants sont donc très traumatisés. Jenifer a toujours eu du mal à parler de ce sujet.

Pourtant, cette terrible histoire fait à nouveau la une des journaux. En effet, le tribunal correctionnel de Senlis, dans l’Oise, vient de rendre son verdict dans cette affaire. Bien évidemment, une enquête a été menée afin d’établir les responsabilités des différentes parties impliquées et de connaître les circonstances exactes du drame. Après plusieurs années d’enquête et les déclarations d’un grand nombre de personnes, le juge a pu se faire une opinion.

Les faits sont connus

Pour rappel, la collision s’est produite sur le chemin du retour d’un concert de Jenifer. Ce jour-là, toutes les personnes présentes dans le monospace revenaient de Bruxelles où la chanteuse s’était produite. Sur le chemin du retour vers Paris par l’autoroute A1, ils ont percuté une voiture à la sortie de Senlis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jenifer (@jeniferofficiel)


Jenifer, son manager et ses musiciens ont été projetés dans la voiture. Dans l’autre véhicule, Malik était au volant, ainsi que Claire Ponchy et Youcef Touati. Les jeunes n’ont pas eu de chance puisqu’un des pneus de leur voiture a été crevé. Mais au lieu de s’arrêter, ils ont continué leur route à très faible vitesse, en allumant leurs feux de détresse. Mais lorsque la camionnette de Jenifer arrive, l’accident est inévitable.

Malheureusement, deux personnes vont mourir et les ambulanciers vont également devoir faire face à des blessures plus ou moins importantes. Du côté de Jenifer, aucune blessure grave n’a été constatée. Mais ce drame a laissé des traces et a soulevé de nombreuses questions.

Dès lors, la justice a décidé de faire son travail et d’étudier toutes les responsabilités dans cette affaire. Aujourd’hui, la cour semble avoir toutes les certitudes nécessaires pour rendre son jugement.

Des peines de prison avec sursis

Si bien sûr Jenifer n’a pas été inquiétée dans cette affaire en raison de sa qualité de passagère, les deux conducteurs ont néanmoins dû répondre de leur attitude ce jour-là. Le conducteur du monospace, Lionel, a affirmé qu’il n’avait rien pu faire pour s’arrêter en raison de la lenteur du véhicule qui le précédait.

Jenifer

Quant à Malick, le conducteur de l’autre voiture impliquée, il a déclaré avoir pris toutes les précautions nécessaires pour éviter une catastrophe. Il a rappelé qu’il avait allumé ses feux de détresse et qu’il était sincèrement de bonne foi.

Cependant, le tribunal semble en avoir décidé autrement. Pour les juges désignés dans cette affaire, il y a bien une responsabilité des deux côtés. ” En poursuivant sur l’A1 à une vitesse très réduite, au lieu de s’arrêter sur une aire de repos ou sur la bande d’arrêt d’urgence, il a commis une faute qui a contribué à l’accident et à ses conséquences “.

Malik a ensuite été condamné à six mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve. Quant à Lionel, le juge l’a condamné à trois mois de prison avec sursis et à une interdiction de conduire de trois mois. Selon le tribunal, “il n’a pas correctement appréhendé la vitesse du véhicule qui le précédait et a donc été négligent”.

Le tribunal a également précisé que les autres voitures présentes sur les lieux avaient réussi à éviter la collision. C’est un dossier définitivement clos sur lequel Jenifer ne s’est pas encore exprimée. Même si, bien sûr, le plus important est que dans cette terrible affaire, deux jeunes gens ont perdu la vie.


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !