Patrick Sébastien très ému par la surprise de Jeff Panacloc pour son dernier Grand cabaret sur son 31

Patrick Sébastien très ému par la surprise de Jeff Panacloc pour son dernier Grand cabaret sur son 31.

Jeff Panacloc : Les téléspectateurs ont assisté à un grand moment d’émotion sur France 2 ce lundi 31 décembre 2018, a voir et à revoir.

Jeff Panacloc a rendu un hommage poignant à Patrick Sébastien pour sa dernière aux commandes du Grand cabaret sur son 31.

France 2

C’est une nouvelle année et surtout un nouveau chapitre qui démarre pour Patrick Sébastien. En octobre dernier, l’animateur emblématique de vos samedis soir sur France 2 a appris par sa femme que son contrat avec la chaîne n’allait pas être reconduit pour la saison prochaine. Une décision prise par la direction de France Télévisions à la suite des conclusions d’une étude commandée en interne sur lui.

c'est la fin

« Il me démonte le mec, je n’ai plus de talent, les émissions n’ont plus d’originalité », avait-il expliqué à son ami Thierry Ardisson avant d’ajouter : « La fin de ce rapport, parce que le mec il est quand même obligé de reconnaître qu’on fait de l’audience, la phrase elle est comme ça, quand je l’ai lue ça m’a fait drôle, je vais l’encadrer pour mes enfants. C’est : “Patrick Sébastien fait de l’audience malgré tout grâce à son pouvoir contaminant.” C’est là que j’ai appris que j’étais un virus, une maladie. »

mauvaise nouvelle

Pour la toute dernière fois, le présentateur a donc donné la fièvre à ses fidèles téléspectateurs ce lundi 31 décembre pour son dernier Grand Cabaret du 31. Et ils sont toujours aussi nombreux à être piqués par le virus Sébastien puisque ce dernier a réalisé les meilleures audiences de la soirée. Il faut dire que le menu était très alléchant. En plus d’un beau spectacle servi sur un plateau, le public a également assisté à de beaux moments d’émotion, comme l’apparition surprise de Jeff Panacloc sur la scène qui l’a vu naître.

Jeff Panacloc

Jeff Panacloc fait ses adieux à l’émission de Patrick Sébastien

Les larmes aux yeux, le ventriloque est venu accompagné de son singe Jean-Marc pour rendre hommage à l’homme qui lui a donné sa chance. « On n’a rien prévu, je voulais juste… C’est dur, je vais y arriver, a-t-il déclaré avec des trémolos dans la voix. À chaque fois on me dit, dans toutes les interviews de ne jamais oublier d’où on vient… Et moi, je viens d’ici.

Et j’étais mort de trac tout à l’heure dans les coulisses avant d’arriver et je voulais juste te dire merci. » Des mots touchants qui ont fait réagir Patrick Sébastien. « Je suis fier de vous, tu sais », a-t-il répondu, ému. Une belle façon de refermer ce livre.