Jeane Manson en soins intensifs, les détails révélés.

Alors qu’elle était confinée en Espagne, Jeane Manson a été victime d’un problème vasculaire qui l’a affecté pendant de longs mois.

Dans une interview accordée au quotidien La Montagne le samedi 4 juillet 2020, l’artiste Jeane Manson a révélé qu’elle a passé dix jours en soins intensifs et qu’elle a évité la mort de près.

Aurillac

Après une période d’incertitude quant à son état de santé, Jeane Manson a pu se rétablir. L’Aurillacoise de coeur, telle qu’elle se décrit dans les colonnes du journal La Montagne, a pu retourner dans la ville française.

jean manson

Jeane Manson, originaire d’Aurillac, a traversé une période difficile. Après avoir passé les dix pires jours de sa vie, elle a retrouvé la santé. La chanteuse a tenu à remercier chaleureusement le personnel soignant qui l’a remise sur pied.

Jeane Manson age

UN RETOUR À AURILLAC

Jeane Manson a reçu l’aide de son ami personnel, un médecin du stade d’Aurillac. Celle qui a interprété “Comme un bateau ivre” a été prise en charge par une équipe de spécialistes du Centre médico-chirurgical de Tronquières.

jeane manson famille

Jeane Manson a découvert qu’elle souffrait d’une “obstruction complète de l’artère fémorale de sa cuisse gauche, sur une longueur de 45 centimètres”. La chanteuse a appris par la suite que son problème était plus grave et qu’il venait du cœur.

“Si je dis qu’Aurillac m’a sauvé la vie, c’est la vérité !”

jeane manson filles

La chanteuse de 69 ans Jeane Manson a donc été emmenée aux soins intensifs, où elle a passé dix des jours les plus effroyables de sa vie. Sous une surveillance médicale stricte, la mère de Shirel et Marianne a vécu un enfer.

jeane manson marianne

Jeane Manson s’est donnée durant cette période aux soins intensifs dans les colonnes du quotidien régional La Montagne le samedi 4 juillet 2020.

“Si je dis qu’Aurillac m’a sauvé la vie, c’est la vérité”, a-t-elle expliqué.

Mais Jeane Manson devra subir un traitement rigoureux pendant de nombreux mois. La jolie blonde a tenu à remercier les membres du corps médical du MCC, qui l’ont sauvée :

“Je ne peux que me sentir très chanceuse d’avoir été si bien entourée”.

La suite ========>