Jean-Pierre Pernaut s’en prend aux décisions du gouvernement.

En attendant, l’une des personnalités télé préférées des Français a une nouvelle fois mis à mal le gouvernement avec une sortie le14 octobre.

Jean-Pierre Pernaut, présentateur du journal télévisé de TF1, a dénoncé une nouvelle fois la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement.

Le journaliste Jean-Pierre Pernaut a évoqué “l’incohérence des décisions gouvernementales“. ” Pour le moment on se pose des questions sur le couvre-feu, cela serait aussi un désastre pour le monde du spectacle “, a entamé le mari de Nathalie Marquay-Pernaut.

“L’intervention du président de la République va être importante tout à l’heure car l’épidémie ne cesse de progresser, le couvre-feu concernerait également l’Ile-de-France, et pourquoi un couvre-feu alors que, pour des raisons économiques, nous continuons chaque matin et chaque soir à nous entasser dans le métro”, dit-il.

Rappelons celles prises en août dernier, pour ne nommer que celles-là, sur la décision de fermer les bars et restaurants de Marseille à 23 heures.

jean pierre pernaut age

Emmanuel Macron évoquera prochainement les nouvelles mesures de lutte contre la propagation du Covid-19.

Le président donnera en effet une interview à TF1 et France 2 devant Gilles Bouleau et Anne-Sophie Lapix à 20 heures.

Jean-Pierre Pernaut : Il ne s’agit pas de prendre une mesure pendant quinze jours, on ferme un coup, on le rouvre. Il faut prendre des mesures bien plus longues.

jean pierre pernaut tf1

Les Français veulent de la clarté sur le moyen et le long terme. Il est nécessaire de leur donner une trajectoire, un calendrier pour les mois à venir”, a confié à l’AFP un ami proche du chef de l’Etat.

Cela sera sa première longue intervention sur la crise sanitaire depuis le 14 juillet. Et cette intervention de 45 minutes devrait être attendue par tous !

jean pierre pernaut

Nathalie Marquay précise les problèmes de santé de Jean-Pierre Pernaut… Et il est grave…

Bien qu’il vienne d’annoncer sa démission du journal de 13 heures de TF1, Jean-Pierre Pernaut admet que c’est son épouse, Nathalie Marquay, qui le pousse à cette décision.

Celle-ci évoque notamment les problèmes de santé majeurs de l’homme de sa vie.

Nul ne pensait que cela serait possible et pourtant… En décembre prochain, Jean-Pierre Pernaut fera son dernier journal télévisé de 13 heures sur TF1.

Ce père de famille de 70 ans, travailleur acharné, se prépare à la retraite pour le plus grand bonheur de sa femme et de ses enfants, suite à plus de trente ans de bons et loyaux services.

Après plusieurs années de travail acharné ainsi qu’un cancer qui l’a un peu abîmé et affaibli, ce personnage emblématique de la PAF prend sa retraite.

age jean pierre pernaut

Une décision réfléchie que l’enfermement a accélérée, a-t-il expliqué : “C’était une opportunité pour moi de prendre conscience. Je me disais que je n’aurais pas cette énergie indéfiniment en moi et que je ne voulais pas attendre le moment où je devrais ralentir.

Jean-Pierre Pernaut : La présentation d’un journal télévisé quotidien exige une pêche absolue. Ce qui m’arrive encore, même à 70 ans ! ».

Du côté de sa femme, cela n’est pas tout à fait vrai : “J’ai toujours trouvé que son corps était trop sollicité, même si, à l’antenne, il a l’air bien et a une sacrée prise.

Une fois rentré chez lui, ce ne fut pas la même histoire. Je le voyais épuisé, cela me brisait le cœur. »

jean pierre pernaut nathalie marquay

La mère de Tom et Lou explique qu’elle est très inquiète pour l’homme de sa vie : “Cette décision fut très douloureuse pour Jean-Pierre, mais je le voulais vraiment.

J’étais très anxieuse”, en parlant de l’état de santé de Jean-Pierre Pernaut avant de rajouter : “Quand on déclare un cancer, le corps nous dit d’arrêter.

Il commence à avoir des problèmes avec ses poumons, il a également des problèmes avec son genou qui ont nécessité cinq opérations sous anesthésie générale. »

tf1 jean pierre pernaut

Cette difficile décision entraînera certainement beaucoup de choses positives dans la vie du Taulier Jean-Pierre Pernaut.