Jean-Pierre Pernaut : Les révélations CHOC de Nathalie Marquay !

Jean-Pierre Pernaut : Nathalie Marquay-Pernaut recommence progressivement à apparaître le bout de son nez.

Jean-Pierre Pernaut : Ainsi, elle était présente à un important événement caritatif belge ce samedi 7 mai 2022.

photos de la maison de jean-pierre pernaut

Pour cette occasion, elle a fait quelques révélations sur son défunt mari, Jean-Pierre Pernaut. En particulier, sur son état de santé juste avant sa mort début mars.

Révélations sur son défunt époux, Jean-Pierre Pernaut !

Ce samedi 7 mai, les Belges ont célébré un événement important. En effet, il s’agissait de la 34e édition du Télévie, une opération caritative d’envergure qui existe depuis de nombreuses années.

La première édition remonte à 1989 et chaque année, les organisateurs tentent de collecter le plus de dons possible pour la recherche sur le cancer. Un sujet que la femme de Jean-Pierre Pernaut connaît bien.

En effet, la journaliste a eu trois cancers, le dernier lui a été fatal, mais elle l’a accompagné jusqu’à son dernier souffle. Il n’a jamais été seul une seule seconde.

La soirée a été retransmise à la télévision belge et animée par le célèbre chanteur français Pascal Obispo. Ils ne sont pas les deux seules personnalités à avoir participé à la manifestation, bien au contraire.

Une chose est sûre, l’ancienne reine de beauté ne pouvait manquer ce rendez-vous pour rien au monde.

La présence de Nathalie Marquay

Sa présence est tout à fait compréhensible. En effet, c’est une façon pour elle de rendre hommage à son mari Jean-Pierre Pernaut.

Il a rejoint les stars à l’âge de 71 ans en raison d’un cancer du poumon inopérable. En 2018, il avait vaincu un cancer de la prostate.

De plus, le journaliste avait déjà eu un premier cancer sur un seul poumon, et il a subi une opération qui s’est avérée réussie. Il pensait qu’il était en faillite jusqu’à ce que les médecins lui disent que le deuxième poumon était touché.

L’ancienne Miss France a répondu à quelques questions des journalistes de RTL-TVi. Le couple a toujours essayé de sensibiliser le plus de monde possible. En effet, les amoureux se sont toujours battus pour qu’on parle de la maladie et qu’on utilise le mot cancer.

Au cours de cette interview, elle a fait des révélations étonnantes sur l’état de santé de son mari avant sa mort.

Il n’avait plus de traces de cancer du poumon, en janvier dernier, mais son corps était fatigué. Il a eu douze accidents vasculaires cérébraux et des thromboses …

Jean-Pierre ne comprenait pas ce qui se passait, mais je peux vous assurer qu’il n’a pas souffert.

Elle a souhaité passer un message !

L’épouse de Jean-Pierre Pernaut a souhaité faire un message essentiel: C’est ma première télé, et il serait fier de me voir à la télé. Prenez rendez-vous avec votre médecin.

Arrête de dire que tu n’as pas le temps. Se faire tester est essentiel. En effet, la prévention est importante.

Plus vous anticipez tôt, plus certaines maladies peuvent être détectées tôt, plus les chances de guérison sont grandes.

J’ai un peu changé de look, mais c’est le traitement qui veut ça : près de trois mois après le début de son traitement, Florent Pagny donne des nouvelles de son combat contre le cancer.

Belle somme récoltée !

Après l’événement chez nos voisins belges, la maman de Lou et Tom a posté des photos sur son compte Instagram. Elle était en compagnie des chanteurs Elsa Esnoult et Christophe Willem.

La jolie brune était ravie de la somme récoltée pour l’occasion. En effet, plus de 10 millions d’euros! Un grand succès dont Jean-Pierre Pernaut serait fier, c’est évident.

Je devais être là… aussi pour rendre hommage à l’homme de ma vie, pour rappeler à tous que le cancer n’est pas tabou et qu’il faut se faire dépister régulièrement, a écrit la Nathalie Marquey.

Jean-Pierre Pernaut

Une soirée sous le signe de l’émotion et de l’espérance pour la veuve. Nous avons une pensée pour Florent Pagny qui se bat actuellement contre un cancer du poumon et il ne lui reste plus qu’une chimiothérapie. Nous lui souhaitons bonne chance, mais la nouvelle est bonne…