Jean-Pierre Foucault : Ses révélations sur Madonna.

Jean-Pierre Foucault a toujours beaucoup d’anecdotes. Malheureusement, il les raconte rarement ! Alors, quand il se confie à nous sur cette étoile, il faut l’écouter attentivement et prendre des notes !

Qui aurait cru que Jean-Pierre Foucault nous offrirait ce genre de souvenirs avec cette célébrité interplanétaire ? Accrochez-vous à vos chapeaux !

madonna

Jean-Pierre Foucault plus nostalgique que jamais

Depuis combien de temps pensez-vous que Jean-Pierre Foucault est sous les feux de la rampe ? Ne sortez pas votre calculatrice, elle ne sert à rien, vous oublieriez un détail le concernant.

De ses émissions, il y en a une qui est dans toutes les mémoires : Sacrée Soirée ! Souvent parodiée, mais jamais imitée, elle battait, à chaque diffusion, des records d’audience. Il faut dire que les surprises ont été nombreuses. Au moins, il n’y a pas eu de fuites sur les réseaux sociaux !

Prêt à passer la main ?

Comme le montre cette vidéo, Jean-Pierre Foucault a passé le flambeau de Qui veut gagner des millions à Camille Combal. Loin d’être amer de ce passage de témoin, cette parodie du film Le Parrain résume bien son état d’esprit.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Madonna (@madonna)


Il est prêt à tout pour avoir le dernier mot, quitte à se moquer de son image ! Quand on sait à quel point l’ego d’une célébrité peut être énorme, c’est un beau geste de la part de ce mythique homme de télévision.

Pendant la pandémie, nous avons entendu Jean-Pierre Foucault. Après tout, on est en droit de se demander comment il a perçu de l’intérieur cette absence forcée du tournage. Ne vous inquiétez pas. Il passait du bon temps avec sa chère et tendre Evelyne.

“J’avoue faire partie des privilégiés car j’ai un jardin et je vis au bord de l’eau. C’est un enfermement moins douloureux – évidemment – que ceux qui n’ont pas cette chance et ce bonheur” Ouf, son honneur est sauf, tout va bien pour lui !

Jean-Pierre Foucault a des souvenirs plein la tête

Ce vendredi, il accepte de nous raconter une anecdote surprenante sur une star pas comme les autres. Si Michel Drucker a réussi à nous faire découvrir Céline Dion, Jean-Pierre Foucault vise encore plus haut. En 1998, il révise ses quelques mots d’anglais pour accueillir la grande… Madonna ! Mais attention, elle ne voyage jamais seule ! Et l’hôte va l’apprendre à ses dépens !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Madonna (@madonna)


Tel un conteur, Jean-Pierre Foucault livre cette histoire sur un plateau. “Elle est arrivée avec un homme énorme qui faisait deux mètres de haut et de large. Et cet homme m’a demandé où était le canapé sur lequel elle devait s’asseoir à côté de moi.

Je lui ai expliqué qu’il fallait descendre deux étages et aller au fond du studio. J’ai décidé de l’accompagner, et entre la loge de Madonna et le canapé, il a commencé à compter les marches. Une, deux, trois, quatre… Six cents… Quand il est arrivé au canapé, il en était à 853 marches.

Jean-Pierre Foucault

Je lui ai demandé pourquoi il faisait ça, et il m’a répondu par cette phrase absolument magique : “Si jamais elle me demande”. Plus de vingt ans après les faits, il n’arrive toujours pas à s’en remettre !

A ce moment précis, il réalise le stress des équipes techniques qui l’entourent. C’est incroyable qu’un type vienne de Los Angeles et imagine tout ce que la star lui demande de faire pour ne pas être pris en défaut.

Telle mère, telle fille ?

À l’époque de l’incident, Madonna découvrait tout juste les joies de la maternité. Il était évident qu’elle ne voulait pas laisser ses enfants seuls à l’étranger. La décision a été prise de les amener sur le plateau. Rien ne semble trop beau pour eux. Une fois de plus, Jean-Pierre Foucault tombe sous le charme de cette demande absurde !

Armé d’un bouquet de fleurs, Jean-Pierre Foucault se dirige vers la loge de l’artiste. Visiblement, c’est autre chose qui semble éveiller sa curiosité. Mais voilà. L’hôte a beau rivaliser d’ingéniosité pour mettre ses invités à l’aise, il ne semble pas prêt à faire ce sacrifice ultime ! “Elle voulait acheter mon chien, mon petit caniche. J’ai dû lui dire non, à elle, à l’enfant. “Il n’est pas à vendre, il est à moi !”

Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !

Sacha Lemaquis à fait déja 613 articles sur notre site Voir tous les articles de cet auteur de talent