Jean-Paul Belmondo "effondré", il pleure la "mort"de Jean-Pierre Marielle.

Jean-Paul Belmondo “effondré”, il pleure la “mort”de Jean-Pierre Marielle.

Jean-Paul Belmondo : Jean-Pierre Marielle. Quelques jours avec ses 87 ans, le comédien s’est éteint des suites d’une longue maladie à l’hôpital.

Immense comédien, Jean-Pierre Marielle était très apprécié du grand public et comptait également de nombreux amis dans le milieu du cinéma et du théâtre. L’un des plus proches, Jean-Paul Belmondo, a fait part de son immense douleur dans un communiqué à l’AFP : « Quel coup dur ! Je suis effondré ! On a beau s’y attendre, une nouvelle pareille est dure à encaisser ! Jean-Pierre, c’était plus qu’un ami.

J’étais son ombre, il était la mienne ». Les deux acteurs s’étaient rencontrés au conservatoire au début des années 50 et formaient avec Claude Rich, Jean Rochefort et Bruno Crémer une bande très soudée.

Belmondo

Depuis l’annonce du décès du comédien Jean-Pierre Marielle, les témoignages de sympathie et les hommages se multiplient. Dernier en date, celui d’un autre monstre sacré du cinéma français, Jean-Paul Belmondo.

Mort de Jean-Pierre Marielle

Un choc d’autant plus difficile à encaisser qu’à 86 ans, Jean-Paul Belmondo se sait le dernier survivant de la bande. Il a donc tenu à rendre hommage à son ami, saluant au passage son talent hors-norme : “Et la France perd un grand comédien, une forte personnalité sachant tout à la fois manier l’humour de façon redoutable et travailler avec le plus grand sérieux. Jean-Pierre, tu resteras toujours à mes côtés”.

Jean-Pierre Marielle

Dans son livre « Le grand n’importe quoi” écrit en collaboration avec le fils de son épouse, Jean-Pierre Marielle s’était justement confié sur son amitié avec Belmondo : »Nous ne pensions pas à la gloire. […] Nous déconnions en permanence, dès que l’occasion nous en était donnée, et nous la volions s’il le fallait ». Dans son communiqué, Bebel ne dit pas autre chose, confiant avec émotion : “Nous avons fait les 400 coups ensemble !”. Deux amis que seule la mort est parvenue à séparer.

Jean-Paul Belmondo