Jacques Weber au plus mal, il parle de sa maladie.

C’est un jour dont il a longtemps rêvé. Ce lundi 22 juin, Jacques Weber remontera sur scène. L’occasion de rendre hommage au corps médical.

Diagnostiqué d’un cancer en 2019, l’humoriste Jacques Weber a été frappé par leur dévouement lorsqu’il a connu le pire, comme il le dit à nos collègues du Figaro.

jacque weber

Ce lundi 22 juin, il se produira sur la scène du Théâtre Antoine pour une soirée au profit des assistants et des pompiers.

Jacques Weber, qui a vaincu le cancer, lui est incroyablement reconnaissant, comme il le raconte dans les colonnes du Figaro.


“J’ai eu un lymphome gênant mais localisé qui a été très bien traité avec des produits qui tuent tout”, se souvient l’homme qui n’a jamais été à l’aise avec le succès, et de préciser, “j’étais dans un mauvais état, j’ai perdu mes cheveux …”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jacques Weber (@jacques_weber) le

Une période difficile pour Jacques Weber durant laquelle il a pu compter sur le soutien indéfectible du personnel soignant.

Je leur dois beaucoup”, dit le père de Stanley Weber, et pour expliquer sa volonté de les rendre, “outre Covid, ce sera à cause du nombre de fois où j’ai dit à mes infirmières : “On nous applaudit et vous n’applaudissez jamais”.

jacques weber

Un cri d’amour

Pour cette soirée spéciale, Jacques Weber improvisera “en puisant dans son panthéon personnel : Flaubert, Hugo, Molière, Devos, Artaud peut-être, Rostand certainement”.

Une véritable déclaration d’amour au personnel soignant, qui s’est mis à l’épreuve ces derniers mois et qui entend bien se maintenir, à sa manière, face à l’adversité.

Un beau clin d’œil, comme ils le montrent dans toute la France pour rappeler au gouvernement ses promesses sur l’hôpital, au milieu du “Ségur de la santé”.

Jacques Weber : “Je ne suis pas à l’aise avec le succès”.

La suite ========>