Jacques Perrin : L’une des figures du cinéma nous a quittés !

L’une des figures les plus discrètes du cinéma français, Jacques Perrin vient de nous quitter, il s’est éteint à l’âge de 80 ans !

Jacques Perrin, un monument du cinéma français qui s’est éteint ce 21 avril 2022. Il est mort à 80 ans, et laisse des millions de personnes orphelines. Il faut dire que derrière lui, il laisse une œuvre considérable.

En effet, en tant qu’acteur, il a tourné dans pas moins de 70 films à partir des années 50. Parmi eux, il y a quelques incontournables.

cinema jacques perrin

On pense notamment à Les Demoiselles de Rochefort, Peau d’âne, Cinéma Paradiso ou encore Les Choristes.

L’acteur et réalisateur Jacques Perrin

Et pendant toutes ces années, Jacques Perrin a travaillé avec les plus grands réalisateurs. De Costa-Gavras à Jacques Demy, en passant par Claude Chabrol ou Pierre Schoendoerffer, il a eu la chance de vivre plusieurs époques du cinéma français.

Il faut dire que dès son plus jeune âge, l’acteur savait que c’était sa vocation. A peine majeur, il commence à percer dans le métier. Il comptera dans la longue liste de ses co-stars Claude Berri, Yves Montand ou Catherine Deneuve.

Plus tard dans sa vie, Jacques Perrin devient producteur. Nous nous souvenons tous de Z, qui a remporté l’Oscar du meilleur film étranger et du meilleur montage en 1969.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 INFO (@tf1info)

Par ailleurs, il produit deux autres films de Costa-Gavras, Etat de Siège (1972), avec Yves Montand, et Section Spéciale, qui reçoit le Prix de la Mise en Scène au Festival de Cannes 1976. Quelques années plus tard, il marquera encore le cinéma français en coproduisant Les Choristes, de son neveu Christophe Barratier.

Box-office

Ce film sera sûrement son plus grand succès au box-office. Il faut dire qu’avec 8,6 millions d’entrées, il était difficile de faire mieux. Jacques Perrin est un défenseur engagé de la nature, il a également coproduit plusieurs documentaires sur ce thème.

On pense notamment au film Le Peuple migrateur, consacré aux oiseaux (2001, 2,8 millions de spectateurs en France) ou encore Océans (2010). Le dernier rôle au cinéma de Jacques Perrin, dans Goliath, sorti en mars dernier, fait écho à ses combats écologistes.

Hommage

Pour lui rendre hommage, plusieurs chaînes ont annoncé ces dernières heures des déprogrammations.

Ainsi, ce dimanche 24 avril, à 20h55, la chaîne diffusera Les demoiselles de Rochefort dans lequel Jacques Perrin joue l’inoubliable Maxence.

Coïncidence, C8 avait annoncé le 12 avril qu’elle proposerait une rediffusion de La 317e section en prime time le dimanche 1er mai.

Jacques Perrin

La télévision n’est pas la seule à rendre hommage au regretté Jacques Perrin. A l’annonce de son décès, de nombreuses personnalités ont exprimé leur tristesse sur les réseaux sociaux.