Isabelle Nanty : à 60 ans, elle devient maman pour la première fois !

Isabelle Nanty n’a jamais connu le grand amour ni la maternité, mais a trouvé le bonheur avec sa fille. Retour sur la vie amoureuse « ratée » de l’actrice.

Le 22 janvier 2022, Isabelle Nanty soufflera sa 60e bougie. Malgré une carrière réussie, l’actrice a eu du mal à trouver un homme pour la vie. Isabelle Nanty a connu plusieurs déceptions amoureuses, et n’a jamais pu donner naissance à un enfant à cause d’un médicament pris par sa mère pendant sa grossesse.

Isabelle Nanty maman !

Au fil des années, Isabelle Nanty est devenue l’une des personnalités les plus populaires en France. En 2016, l’actrice a accordé une interview à Femme majuscule dans laquelle elle s’est confiée sur sa vie amoureuse. Et selon ses déclarations, Isabelle Nanty a effectivement rencontré plusieurs hommes dans sa vie, mais n’a jamais trouvé son prince charmant.

isabelle nanty jeune

« Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui voulait partager ma vie. Des hommes sont entrés dans ma vie, mais je pense qu’ils n’avaient pas envie de partager ma vie », a-t-elle confié.


A 60 ans, Isabelle Nanty s’est faite à l’idée qu’elle ne finira pas sa vie avec un homme. « J’ai échoué dans ma vie. J’ai magistralement échoué dans ma vie amoureuse », a-t-elle confié à Bernard Montiel. Et lorsque l’animateur a tenté de la rassurer en lui disant qu’elle avait encore droit à l’amour de sa fille, l’actrice a fait savoir que ce n’était pas le même amour.

Le jour où elle a découvert son infertilité

« Mais ce n’est pas grave. Je suis passée à côté de personnes qui auraient pu me donner cette vie, mais les dommages que cela aurait causés dans le processus n’en valaient pas la peine », a-t-elle déclaré.

isabelle nanty nue

« J’avais l’impression d’être une moitié de femme », une phrase qu’Isabelle Nanty a prononcée avec tant d’émotion dans les colonnes de Libération en décembre 2021. Lors d’un échange avec l’actrice, elle a bien voulu revenir sur ce jour douloureux où elle a appris qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfant. « Quand je l’ai appris, je me suis sentie à moitié femme,

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jerome bonnet (@jjjbonnet)

a-t-elle confié. Comme sa sœur, Isabelle Nanty ne pourra jamais donner naissance à un enfant. La réalisatrice a appris la mauvaise nouvelle alors qu’elle était âgée de 30 ans. Cette infertilité a été causée par « le Distilbène donné à sa mère pour éviter les fausses couches, un traitement qui a fait des ravages ».

fille isabelle nanty

Cet œstrogène de synthèse avait été prescrit à 200 000 femmes enceintes en France entre 1948 et 1977, et avait non seulement provoqué des malformations génitales et des cancers du col de l’utérus, mais aussi l’infertilité.

« Avant d’adopter, j’ai dû faire le deuil de la maternité biologique et faire attention à ce que ma fille ne vienne pas combler un vide », confie la réalisatrice.

Isabelle Nanty n’a jamais caché son désir d’être mère, et lorsqu’elle a découvert qu’elle ne pouvait pas connaître les joies de la maternité biologique, elle a dû opter pour l’adoption. Ainsi, en 2002, l’actrice a adopté une fille nommée Tallulah, née en Chine. Isabelle l’adore, et elles ont toujours passé beaucoup de temps ensemble malgré ses nombreuses activités.

Lorsque Faustine Bollaert lui a demandé comment elle gérait son temps entre son travail et sa fille, Isabelle Nanty a simplement répondu qu’elle était « plus concentrée » sur sa fille.

Sa fille Tallulah

Tallulah n’est plus la petite fille dont sa mère parlait il y a quelques années. C’est désormais une jeune femme de 20 ans qui veut suivre les traces de sa mère. En janvier 2020, dans une interview accordée à Télé Magazine, Isabelle Nanty a de nouveau parlé de sa fille, dont elle est très fière.

Isabelle Nanty

Tout d’abord, l’actrice affirme n’avoir jamais voulu imposer quoi que ce soit à son enfant. « Il ne faut pas bloquer la vue de son enfant. Il doit se projeter dans son avenir », a-t-elle déclaré. Isabelle Nanty poursuit en disant qu’il y a quelques années, sa fille ne savait pas ce qu’elle voulait faire plus tard. Elle lui a donc laissé le temps de grandir et de faire ses propres choix.

Maintenant, Tallulah a une idée plus claire de ce qu’elle veut faire, et c’est le métier de sa mère qu’elle veut faire. Tallulah veut être actrice, un choix qui semble plaire à sa mère. « Je pense que cela lui conviendrait », dit Isabelle.