Brigitte Macron : voici pourquoi la première dame est “inattaquable”.

L’année 2018 de Brigitte Macron. La première dame se révèle inattaquable, surtout sur sa communication globalement, voici pourquoi.

C’est tout un paradoxe. En 2018, Brigitte Macron a su affirmer son image d’épouse, qui incarne dans son couple avec Emmanuel Macron l’amour et la stabilité, mais aussi la modernité de par leur différence d’âge. Malgré tout, la première dame a été la cible de nombreuses fake-news et moqueries. C’est ce qu’a expliqué la journaliste de France Inter, Sonia Devillers, sur le plateau de C à Vous (France 5), le 4 janvier dernier.

Brigitte Macron en deuil

« Ce qui est extrêmement frappant, c’est qu’elle offre très peu de prises. Cette femme, qui a incarné par ses choix de vie, la transgression, la modernité, la rupture complète avec son milieu traditionnel, catholique, bourgeois, de province a dû faire face aux cancans qui ont été d’une extrême violence », explique-t-elle. « Elle se révèle être une épouse tout ce qu’il y a de plus classique et traditionnelle », poursuit-elle.

Brigitte Macron

Brigitte Macron, par son extrême maîtrise de son image et de sa communication, se révèle « inattaquable », selon Sonia Devillers. « Donc il faut bien trouver le coup de la crème anti-âge (une fake-news NDLR.), parce qu’il n’y a pas grand-chose d’autre à sortir », précise-t-elle. Une première dame à l’image exemplaire, et donc rarement atteinte par les polémiques.

inattaquable

Brigitte Macron, au chevet d’enfants malades : ce détail qui en dit long sur son état d’esprit.

Depuis plus de 18 mois, Brigitte Macron est aux côtés de son époux, Emmanuel Macron, pour le soutenir dans son exercice du pouvoir. Mais difficile quand on est à l’Elysée de ne pas être la cible de critiques.

Brigitte Macron

Depuis mai 2017, Brigitte Macron se rend régulièrement à l’Institut Gustave-Roussy, à Villejuif. Sa manière à elle de soutenir les équipes médicales et les enfants hospitalisés, dans ce premier centre européen de lutte contre le cancer spécialisé dans la prise en charge des enfants malades. Un soutien qu’elle est bien décidée à poursuivre en 2019. Très discrètement, jeudi 3 janvier 2019, la Première dame a rendu visite une nouvelle fois, avec son époux Emmanuel Macron, à cet institut pas comme les autres.

macron

Comme à l’accoutumée, le couple présidentiel a accepté de poser devant sa photographe Soïzig de la Moissonnière (photos disponibles ici). Les médias n’étaient pas conviés à ce déplacement car Brigitte Macron souhaite au maximum faire de ses moments avec les enfants des parenthèses hors caméra. Depuis la crise Benalla, encore plus depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, Brigitte Macron est la cible de nombreuses insultes. Elle avait été comparée à Marie-Antoinette « vivant dans sa bulle ». Elle a aussi été critiquée après les révélations sur les travaux lancés à l’Elysée, estimés à près de 300.000 euros, seulement pour la moquette.

maladie

Mais ce séisme médiatique n’a pas l’air de heurter Brigitte Macron. Aucun changement à l’horizon ! Elle assume l’engagement, la présence médiatique et les looks travaillés. Pour preuve : sa venue à l’Institut Gustave-Roussy, lors duquel elle portait des bottines rock cloutées. Pas commun pour une visite à l’hôpital. Mais qu’importe, la Première dame ne veut pas changer sa façon d’être. Car comme elle le disait si bien au magazine Elle, en 2017 : « Il n’est pas né celui qui m’enfermera. Je suis une femme exactement comme vous, ancrée dans la réalité. Et la vie d’en ce moment durera juste un moment, je le sais ».