Impôts : Rattacher votre enfant ou pas ?

Que faire avec les impôts lorsque votre enfant est majeur ? Doit-il être joint à sa déclaration de revenus ?

En principe dans les impôts, les enfants majeurs sont personnellement imposables. Si votre enfant reste à votre charge, vous devez faire un choix.

Soit vous décidez de le rattacher à votre foyer fiscal, soit vous déduisez cette dépense comme une pension alimentaire.

C’est à vous de décider quelle solution est la plus favorable en fonction de votre situation familiale et de vos revenus.

delcaration impots

Certaines conditions sont nécessaires pour le rattachement d’un enfant majeur : Les enfants qui peuvent être rattachés sont ceux qui ont moins de 21 ans au 1er janvier 2021, et ceux qui ont moins de 24 ans au 1er janvier 2021, et qui ont poursuivi leurs études du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021.

À noter que les adultes handicapés peuvent être rattachés au foyer fiscal des parents, quel que soit leur âge.

C’est l’heure des impôts

Impôt 2022 : Votre enfant peut, après un calcul effectué par vos soins sur la solution la plus intéressante, faire sa propre déclaration. Cela ne signifie pas pour autant qu’il est indépendant.

Il ne paiera certainement pas d’impôts s’il ne travaille pas, car dans la plupart des cas, il vit de la pension alimentaire que vous lui versez. Cet argent vous permet d’économiser sur vos impôts sans que votre enfant en paie. Vous ne devez pas nécessairement vivre avec votre enfant pour verser cette pension alimentaire.

La pension alimentaire est imposable au nom du bénéficiaire, mais si ce dernier ne perçoit cette somme que comme un revenu, il ne paiera pas d’impôts, tandis que les parents verront leurs impôts diminuer.

Et même si votre enfant a gagné de l’argent, certains revenus ne sont pas imposables. Par exemple, les indemnités de stage et les salaires d’apprentis jusqu’à 18 760 euros ne doivent pas être déclarés.

Il en va de même pour les salaires des étudiants de moins de 26 ans qui exercent des petits boulots pendant les vacances scolaires. Toutefois, les revenus doivent être inférieurs à 4 690 euros.

Impôt 2022

À partir du 7 avril 2022, le rendez-vous est donné sur impots.gouv.fr. C’est en ligne que sont disponibles les feuilles pour la déclaration de revenus de l’année écoulée.

Et si vous ne voulez pas recevoir de pénalité pour déclaration tardive, mieux vaut s’y prendre tôt, ou du moins connaître le calendrier avec la date limite, qui diffère selon votre choix.

En effet, ce n’est pas la même date limite pour ceux qui font la déclaration en ligne que pour ceux qui décident de la faire en format papier.

Pour ces derniers, la date limite de dépôt des déclarations est fixée au jeudi 19 mai 2022, à minuit. Le cachet de la poste fera foi, mais autant éviter de l’envoyer au dernier moment.

On ne sait jamais ! Pour ceux qui font la déclaration en ligne, la date limite change en fonction… de votre département de résidence. Et oui, il vaut mieux le savoir.

Quel département

Si vous résidez dans un département numéroté de 1 à 19, alors la date limite est le 24 mai 2022 à 23h59. Pour les départements numérotés de 20 à 54, cette date limite tombe le mardi 31 mai 2022 à 23h59.

Enfin, pour ceux qui résident dans les départements numérotés de 55 à 974/976, c’est le mardi 8 juin, au plus tard, que vous devez valider votre déclaration.

Attention : pour la déclaration en ligne, le délai tient compte du département dans lequel vous résidez au 1er janvier 2022 ! A noter que cette année, la déclaration doit se faire très rapidement pour 11 millions de Français qui bénéficient de la déclaration automatique.

impots

Comment cela fonctionne-t-il ? L’administration fiscale se contente de pré-remplir la déclaration de revenus avec les informations dont elle dispose (charges de famille, pensions, allocations chômage, montant des salaires…).