Impôts : Allégez votre facture fiscale ! On vous dit tout !

Une indemnité de départ à la retraite peut augmenter considérablement votre facture d’impôts !

Depuis le 7 avril, les Français peuvent faire leur déclaration d’impôts plus précisément de revenus pour l’année 2022.

astuce imposition

Il reste quelques semaines, mais la date limite pour le remplir approche à grands pas.

Impôts : Une indemnité de départ à la retraite

Les personnes qui remplissent leur déclaration sur papier n’ont plus que jusqu’au 19 mai pour le faire.

Mais attention, les contribuables qui remplissent leur déclaration en ligne n’ont pas beaucoup plus de temps.

Chaque contribuable a sur le site impots.gouv.fr un espace sécurisé dans lequel il peut effectuer toutes ses démarches fiscales en cours en ligne.

Peut-être avez-vous reçu un revenu l’année dernière des avantages exceptionnels.

Comme une allocation de retraite, une prime de départ volontaire dans la fonction publique, ou un pas de porte (droit d’entrée pour la location d’un bail commercial) ?

Si tel est le cas, sachez que ces revenus doivent obligatoirement être mentionnés dans votre déclaration de revenus.

Lancé le 1er octobre 2019

Le PER est un nouveau produit d’épargne. Dans sa version principale, le PER offre notamment la possibilité de faire, dans la limite d’un plafond, des versements qui viennent en déduction de votre revenu imposable.

Les économies d’impôts dont vous pouvez bénéficier dépendent alors de votre taux d’imposition marginal, plus il sera élevé, plus il vous sera bénéfique.

Par exemple, si vous effectuez un versement de 1 000 euros et que vous êtes dans la tranche imposable de 30% (au-delà de 25 710 euros de revenu imposable pour une personne seule sans enfants), l’économie d’impôts s’élèvera à 300.

Mais attention, sans action de votre part, votre revenu imposable peut bondir. Et dans certaines situations, vous faire sauter de la tranche d’imposition marginale.

Éviter une imposition importante !

L’année en cas de versement d’une indemnité de départ à la retraite ou de préretraite, vous pouvez bénéficier du système de quotient.

Et celui-ci, vous permettra d’atténuer la progressivité de l’impôts. C’est-à-dire une imposition par tranches d’échelle dont le taux est supérieur à celui habituellement supporté.

Il permet également de réduire le revenu fiscal de référence (RFR) qui peut être pris en compte pour le calcul de la taxe d’habitation ou pour l’attribution de certaines prestations sociales.

Le système de quotient consiste à ajouter un quart du revenu exceptionnel au revenu habituel, puis à multiplier le supplément par quatretaux d’imposition correspondant.

Impôts

Pour ce faire, il vous suffit d’indiquer le montant de l’abattement imposable dans la case 0XX de votre déclaration de revenus, et de ne pas l’inclure dans le montant des salaires déclarés dans les cases 1AJ ou 1BJ. A vous de jouer.