Jean-Luc Reichmann en “deuil” rend hommage à Bastien des 12 Coups de midi.

Hommage : Après l’annonce du “meurtre” de Bastien Payet, candidat de 23 ans des 12 Coups de midi, Jean Luc Reichmann à évoquer la mémoire du jeune homme.

Sous le choc de la mort de Bastien Payet, un ancien candidat des 12 Coups du midi, Jean-Luc Reichmann a pris la parole au nom de la production de l’émission. Très ému, l’animateur a pris la parole sur sa page Twitter.

larmes de rire

Il faut dire que sur les réseaux sociaux, les amis de Bastien qui faisait partie du club de slam de sa ville sont nombreux à prendre la parole pour évoquer leur ami, disparu tragiquement, roué de coups par plusieurs individus. Trois individus sont mis en examen a fait savoir le procureur. L’un d’eux, arrêté sur le lieu du drame, présentait un taux d’alcool particulièrement élevé.

jean luc reichmann

Face à cette nouvelle dramatique, l’animateur vient de réagir sur Twitter : « Notre famille est en deuil. Très mauvaise nouvelle. Bastien de Reims, sur le plateau des 12 Coups de midi, nous avait offert un moment d’émotion hors normes. Un de ces moments suspendus que l’on ne peut oublier dans une vie. A 23 ans, Bastien représentait la joie de vivre. »

Bastien Payet tué

Sa mère, effondrée, a posté un message très émouvant sur Facebook, où ses amis lui rendent hommage depuis l’annonce de sa disparition.

“Ce n’était pas un bagarreur”, témoigne un ami sous le choc

Bastien Payet, avait 23 ans, il a été tué après avoir été roué de coups… Le jeune homme s’était fait remarquer en participant aux 12 coups de midi, l’émission de Jean-Luc Reichmann à l’été 2018. Christian Quesada, candidat emblématique du jeu lui a d’ailleurs rendu un vibrant hommage.

suspect

Choqués, les amis de Bastien lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. Slameur, le jeune homme était une figure populaire dans sa région. Bastien Payet, 23 ans, a succombé à ses blessures, dimanche 10 mars. 3 suspects, eux aussi étudiants, ont été mis en examen pour meurtre et écroués.

Bastien Payet (12 coups de midi)

Laurent Etienne, directeur des ateliers slam.com, un très proche de la victime et de sa famille, s’est confié à France Bleu. D’après son témoignage, certainement utile pour l’enquête, Bastien n’a en aucune façon cherché la bagarre : « ce n’est pas du tout deux groupes de jeunes qui se sont battus.

hommage Bastien Payet (12 coups de midi)

Bastien et son meilleur ami étaient avec deux copines. Ils se sont fait alpaguer par trois autres jeunes suite à une mauvaise réflexion de ces jeunes auprès des filles. Bastien leur a juste dit qu’il ne fallait pas rentrer la dedans et qu’il fallait juste rester tranquille, sans violence, sans attaque, et ils l’ont réellement agressé ».

Bastien Payet étudiait à la faculté de droit de Reims. Un de ses camarades, Djibril Karamoko, partage auprès de France Info son émotion, mentionnant « un mec super sympa avec une joie de vivre débordante ».