Grégory Villemin Affaire : le corbeau identifié par les gendarmes.

Affaire Grégory”Alors je suis bien chez le père de Jacky Villemin, Marcel Jacob, ou c’est ton père Léon Jacob qui était le père du bâtard ? “, aurait demandé l’inconnu au bout du fil dans le premier appel.

les parents de Grégory

“Marcel Jacob, c’est toi qui renseignais le corbeau, ton frère René Jacob, avec tes jumelles, qui surveillait tout ce qui se passait chez ta sœur Monique Jacob et Albert Villemin.

C’est toi qui renseignais le corbeau. On passera te voir. Salut”, aurait-il dit lors du second coup de fil.

Affaire Grégory : L’inconnu ayant contacté les époux Jacob n’a pas tardé à être identifié. Le vendredi 30 août 2019, les gendarmes de Côtes-d’Armor l’ont entendu.

Le matériel informatique de l’homme âgé d’une soixantaine d’années fait maintenant l’objet auprès des enquêteurs spécialisés dans les recherches technologiques.

Plusieurs proches de ont été mis en examen pour son meurtre.

D’abord, sa grand-tante Jacqueline Jacob a été soupçonnée d’être le corbeau.

meurtre Grégory Villemin

En 2018, sa grand-mère Monique Villemin a été, à son tour, soupçonnée de l’assassinat du petit.

Affaire Grégory : de nouvelles auditions auront-elles lieu bientôt ?

“Nous savons que l’affaire va pouvoir repartir sur le fond”

“Nous savons maintenant que l’affaire va pouvoir repartir sur le fond”, déclare Marie-Christine Chastant-Morand, l’avocate des parents du petit Grégory Villemin retrouvé mort il y a 35 ans.

“Des gens savent, des gens ont vu. Cet enfant a été enlevé entre 17h et 17h30 au moment de la sortie des usines. Il y avait beaucoup de monde”, a déclaré Marie-Christine Chastant-Morand, l’avocate de Christine et Jean-Marie Villemin, qui était l’invitée du JT de France 2 dimanche 1er mars 2019.

“Il y a aussi le logiciel Anacrim qui permet d’analyser le profil de 95 individus liés de loin ou de près à ce dossier. Anacrim permet de mettre en évidence les contradictions, les lacunes, les choses éventuellement à creuser.

Grégory Villemin

C’est très intéressant, c’est l’annonce de ce que des auditions nouvelles vont avoir lieu. C’est un espoir”, estime Marie-Christine Chastant-Morand.

Affaire Grégory : “Nous espérons que des gens qui savent parlent”

Celle-ci a rappelé que “l’hypothèse d’un complot familial ressortait déjà de la décision de non-lieu de 1993, qui disait qu’il y avait des charges très sérieuses pour que Bernard Laroche ait enlevé l’enfant mais que rien ne permettait d’affirmer qu’il avait tué l’enfant. Donc, à partir de là on pouvait étudier l’hypothèse de deux temps.”

Affaire Grégory ou la malédiction de la vologne : “Nous savons maintenant que l’affaire va pouvoir repartir sur le fond. Nous pensons qu’il y aura de nouvelles auditions. Nous pensons que, au niveau scientifique, il y a des choses également à espérer. Et nous espérons que des gens qui savent parlent, même si c’est longtemps après”, a déclaré maître Marie-Christine Chastant-Morand.