13 ans après la M0RT de Gregory Lemarchal : Les aveux fracassants de sa soeur Leslie.

Les téléspectateurs de TF1 ont été totalement bouleversés par Pourquoi je vis, le biopic consacré à Grégory Lemarchal, sa soeur Leslie parle

Leslie sa soeur se dévoile ! Le biopic dédié à Grégory Lemarchal, avec la performance de Mickaël Lumière, l’acteur qui interprète le chanteur décédé en 2007 de la mucoviscidose à l’âge de 23 ans, est à couper le souffle.


“Je suis honoré et touché”, a affirmé le jeune comédien sur son compte Instagram en décembre dernier. Un aveux écrit la veille de commencer le tournage du téléfilm réalisé par Laurent Tuel.

Mickaël, bien sûr conscient qu’avoir été sélectionné pour jouer Grégory Lemarchal lui donnait une énorme responsabilité.


Bien qu’il ressemble à Grégory Lemarchal, ce natif de Nice s’est impliqué comme jamais auparavant. Dans l’unique but de faire revivre l’homme que l’on surnommait affectueusement “le petit prince de la chanson”.

Pour le rôle le plus marquant de sa carrière, ce perfectionniste a absolument voulu que le public perçoive à travers son jeu la force et la grandeur d’âme du défunt Grégory Lemarchal, qui se reflétait dans “sa simplicité, son humanité, sa combativité et sa discrétion vis-à-vis de sa maladie”.

association gregory lemarchal

Mickaël Lumière a parfaitement réussi son défi ! Pour atteindre ce résultat criant de vérité, l’acteur a dû faire un travail acharné. En effet, il a bossé avec Richard Cross, l’ancien professeur de la Star Academy, pour adopter lors des scènes de cours de chant sa gestuelle et surtout son timbre vocal.


Même si c’est la voix de Gregory que les spectateurs ont écouté durant les chansons, l’acteur a su capter les regards émouvants que le candidat jetait à la caméra durant ses prestations, donnant à ces scènes une intensité qui a fait couler les larmes.

Mais il y a une chose que l’acteur, malgré son grand talent, n’a pas réussi à reproduire, comme l’a révélé sa soeur Leslie dans une interview poignante au quotidien Le Dauphine libéré.

En effet, il lui était impossible de réagir précisément comme les personnes atteintes de mucoviscidose, cette maladie respiratoire irrémédiable, diagnostiquée chez Grégoire à l’âge de 20 mois à peine.

gregory lemarchal mort

Même s’il répétait sans cesse, il était incapable de reproduire ces abominables quintes de toux qui pouvaient à tout moment submerger Gregory Lemarchal. Sa petite sœur Leslie, aujourd’hui âgée de cinq ans, n’a pas oublié l’épreuve de Gregory dans ces moments-là.

“La nuit, quand je l’ai entendu tousser, j’ai presque retenu mon souffle avec lui. Le matin, quand il toussait, je l’écoutais et je crois que j’étais presque en apnée avec lui. J’attendais avec impatience que ça s’arrête”, a-t-elle déclaré à TF1 il y a trois ans.

Lorsque son frère bien-aimé est décédé le 30 avril 2007, ce fut un réel traumatisme pour elle. Elle n’avait que 19 ans à cette époque.

gregory lemarchal

Afin de lui rendre hommage, Leslie la jeune femme, qui l’a soutenu jusqu’à la fin, a donc participé quelques mois plus tard à l’écriture du livre Mon frère, l’Artiste.

Très impliquée dans la lutte contre la mucoviscidose, elle fonde, trois ans plus tard, avec Pierre et Laurence, ses parents, l’Association Grégory Lemarchal, dans le but de récolter des fonds pour la recherche médicale.

Avec courage, malgré la tristesse et le deuil, son baccalauréat scientifique en poche. Elle avait pour cela mis toute son énergie dans ses études.

Et elle a poursuivi une formation en gestion à l’école Euromed de Marseille. Puis, Leslie avait obtenu un poste de responsable de programme pour le promoteur immobilier Atelier Alter Ego.

Aujourd’hui, à 32 ans, Leslie Lemarchal démontre qu’elle a su faire face à ce drame et se remettre sur pied. Devenue mère d’un petit garçon en 2017, elle est toujours parfaitement amoureuse d’Anthony Prophète.

Ce dernier, qui gère en tant que community manager, le site internet de l’association Grégory Lemarchal pour mettre fin à la mucoviscidose.

karine ferri et gregory lemarchal

Leslie, très impliquée, était bien décidée à ce que le téléfilm dédié à son frère soit en phase avec la terrible réalité de cette maladie génétique rare.

Une maladie dont malheureusement 2 millions de personnes en France sont porteuses du gène. Une maladie contre laquelle elle se bat avec acharnement.

Leslie, qui a été témoin dès sa naissance de l’enfer que vit son frère, vient de révéler un horrible secret. Une révélation qui en dit beaucoup sur la douleur qu’a subie Gregory Lemarchal.

Aussi invraisemblable que cela puisse sembler, la production a dû faire appel à de vrais patients pour coller au plus près du calvaire de Gregory, comme elle vient de le dévoiler :
“Ce qui est très typique de la mucoviscidose, c’est la toux.

karine ferri gregory lemarchal

C’est une toux très particulière que Mickaël, aussi bon acteur qu’il soit, ne pouvait pas reproduire. Alors, pour la rendre la plus crédible possible et pour représenter au mieux les difficultés respiratoires, nous avons demandé à quelques jeunes d’enregistrer des toux.

Certaines toux, mais pas toutes, sont de véritables toux de patients souffrant de mucoviscidose. ”

Ainsi, ce biopic au titre significatif qui fait référence au tube de Daniel Balavoine qui a révélé le “Petit Prince” pendant l’émission, a pour Leslie pleinement rempli l’objectif qu’elle et ses parents s’étaient donnés, c’est à dire “transmettre des messages de vie et leur rappeler les messages de Gregory”.

gregory lemarchal chanson

Il faut espérer que cette médiatisation de la mort de l’artiste si touchante permettra à l’association soutenue par Leslie et toute sa famille de sensibiliser le plus large public à leurs nombreuses actions.

Dont notamment l’ouverture prochaine d’un foyer pour les malades.

Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !

Sacha Lemaquis à fait déja 613 articles sur notre site Voir tous les articles de cet auteur de talent