Google Chrome : Attention à cette faille de sécurité ! On vous dit tout !

Sans cette mise à jour urgente, personne n'est en mesure de chiffrer les dangers potentiels auxquels sont exposés les milliards d'utilisateurs de Google Chrome.

Google Chrome vient de détecter une faille dans son système de sécurité. Ce problème expose les utilisateurs au piratage de leurs données !

Et seule une mise à jour pourrait les protéger. Sans cette mise à jour urgente, personne n’est en mesure de chiffrer les dangers potentiels auxquels sont exposés les milliards d’utilisateurs de Google Chrome. Il faut donc agir au plus vite, et Ton Mag rapporte tout ce que vous devez savoir sur ce problème.

google chrome faille

Plusieurs grands médias, certains spécialisés et d’autres non, rapportent cette information cruciale. À l’instar de ses confrères du magazine Frandroid, du journal Sud Info ou du journal Le Parisien, les colonnes de Ton Mag mettent leurs lecteurs en alerte. En effet, une faille de sécurité sur Internet est loin d’être anodine.

Des milliards de personnes ont Google Chrome

Elle peut avoir des conséquences terribles sur les internautes. En particulier sur leurs données personnelles. Piratage, vol ou chantage peuvent être mis en place. De plus, Google Chrome est utilisé par des milliards de personnes dans le monde.

Il est donc impératif de partager cette alerte le plus rapidement et le plus largement possible. Car une solution existe pour se protéger de cette faille de sécurité. En effet, Google Chrome encourage vivement ses utilisateurs à mettre à jour leur navigateur pour éviter le pire.

Plus le temps passe, moins ce genre de nouvelle, aussi inquiétante soit-elle, fait trembler les internautes. Il faut croire que les professionnels du piratage logiciel sont de plus en plus rapides pour trouver des failles dans les systèmes les plus puissants.

Heureusement, les internautes ont tellement confiance en leurs navigateurs de recherche que l’annonce d’une faille ne les inquiète pas. En effet, ils savent que les experts dans ce domaine sont particulièrement réactifs. Google Chrome ne pouvait pas se permettre de perdre plusieurs milliards d’utilisateurs. Ainsi, la sécurité des données de ses utilisateurs est une priorité.

Si c’est la deuxième mise à jour urgente en moins d’un mois pour Google Chrome, vous verrez que c’est assez logique. En effet, une première faille avait été identifiée par les services de sécurité du navigateur. L’alerte avait été donnée pour que les hackers ne puissent pas récupérer les données personnelles des utilisateurs.

Dans l’urgence

Mais dans l’urgence, les pirates ont su utiliser la panique de Google et des internautes. Ils ont réussi à corrompre la mise à jour recommandée d’urgence, numéro 100.0.4896.127. Celle-ci corrigeait en effet un problème de sécurité critique. Mais elle a probablement aussi été exploitée par les mêmes pirates.

Il n’a donc fallu que quelques semaines pour que les pirates tentent de profiter du phénomène et pour que Google Chrome atténue leurs exactions.

Ainsi, le 14 avril dernier, une nouvelle faille de sécurité a été annoncée et une nouvelle mise à jour était nécessaire de toute urgence. Nos confrères du journal belge Sud Info indiquent également, comme d’autres médias, que cette faille de sécurité est une vulnérabilité zero day.

Google ne dispose d’aucune information

Les lecteurs de Ton Mag doivent comprendre qu’il s’agit d’une vulnérabilité sur laquelle les autorités compétentes de Google ne disposent d’aucune information. En effet, en l’espace d’un mois, le navigateur Google Chrome a été suffisamment mis en danger pour que les utilisateurs de ses services se posent de sérieuses questions.

Cette nouvelle faille de sécurité de Google Chrome menace-t-elle directement le logiciel ? Risque-t-il de perdre ses milliards d’utilisateurs ? Quels sont les dangers concrets auxquels s’exposent les internautes ?

google chrome

Les hackers peuvent-ils encore intervenir dans cette nouvelle mise à jour ? Autant de questions que seul l’avenir nous dira. En attendant, la vigilance est de mise et le plus sage est de mettre à jour son navigateur, malgré le risque que l’histoire se répète.