Gilets jaunes : le point flash sur le blocage dans toute la France.

Gilets jaunes : le point flash sur le blocage dans toute la France.

Les « gilets jaunes » bloquent routes et points stratégiques à travers le pays lors d’une « mobilisation générale » contre la hausse des carburants.

L’ESSENTIEL SUR LE BLOCAGE DES GILETS JAUNES EN FRANCE :

Environ 1.000 actions et 50.000 manifestants ont été comptabilisés ce samedi en milieu de matinée sur l’ensemble du pays.
Une opération escargot doit également se déployer sur le périphérique parisien avant de rejoindre l’Elysée.
Une manifestante a été tuée par une automobiliste en Savoie. Plusieurs manifestants ont été légèrement blessés lors de divers accidents.

11h20: «Les Français demandent aux politiques de les entendre et de leur répondre», explique Olivier Faure

Olivier Faure, le patron du Parti socialiste estime que « les Français ne demandent pas à être récupérés. Ils demandent aux politiques de les entendre et de leur répondre. Leur revendication c’est le pouvoir d’achat, la justice fiscale ».

11h30: Une quarantaine de manifestations en Gironde, selon la préfecture

Une quarantaine de manifestations (entre 2.600 et 3.000 participants) est en cours dans le département de la Gironde, indique la préfecture. Le préfet Didier Lallement a renouvelé ses conseils de prudence, indiquant qu’« une personne est décédée en Savoie et plusieurs autres ont été blessées, notamment quatre personnes en Nouvelle-Aquitaine dans départements de Gironde (Biganos), Charente, Corrèze et Dordogne ».

11h25: Sur les Champs-Elysées, les gilets jaunes patientent en attente de renforts

11h40: Un manifestant blessé en Meurthe-et-Moselle

Selon L’Est républicain, un camion a voulu forcer le passage pour sortir d’un parking à Frouard (Meurthe-et-Moselle). Il a heurté un manifestant, blessé, puis a pris la fuite avant d’être appréhendé par les gendarmes.

11h35: Eric Ciotti bloque le centre des impôts de Nice

Le député LR Eric Ciotti a expliqué sur Twitter qu’il a bloqué le centre des impôts de Nice pour « dénoncer le matraquage fiscal ». « J’ai écrit à @EmmanuelMacron pour dire stop : hausse de la #CSG, désindexation des retraites, explosion des taxes sur les carburants, ça suffit ! », a-t-il tweeté.

La suite ===>

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.