Gérard Vivès accusé, la folle rumeur dévoilée dans une vidéo.

Gérard Vivès a souhaité rétablir les faits. l’acteur s’est ainsi défendu avec humour dans une petite vidéo publiée sur le web.

Il est l’une des icônes télévisuelles de toute une génération de sitcoms d’AB Productions. Gérard Vivès a incarné Gérard Nacutel, le réceptionniste musclé de Les filles d’à côté, et le compagnon infaillible de Madame Bellefeuille, jouée par Dan Simkovitch, malheureusement décédé le 20 mai.

gerard vives

Plus récemment, Gérard Vivès s’est distingué en remportant la deuxième saison de Je suis une célébrité, sortez-moi de là. C’est sa récente apparition sur Ça commence aujourd’hui qui l’a incité à prendre la parole dans une vidéo publiée sur Instagram le samedi 30 mai. Certains téléspectateurs le soupçonnaient d’avoir cédé aux sirènes de la chirurgie esthétique

gerard vives vie privé

“Les apparences sont trompeuses.”

Gérard Vivès : Après avoir remercié ses fans pour leurs nombreux messages de sympathie, l’acteur a répondu avec humour à ses détracteurs. Face à la caméra, il commence ainsi : “Mais certains ont dit que j’ai été botoxé, que j’ai fait un lifting, que j’ai même fait refaire mon nez, pour paraître plus jeune.

Ce n’est donc pas vrai, et je veux nier ces allégations. Il prend alors du recul et révèle son imposant torse avec un faux buste improbable !

Gérard Vivès continue : “Je n’utiliserais jamais de méthodes contre nature. Je n’ai jamais eu, et n’aurais jamais, recours à la chirurgie esthétique. Je vous remercie. “Une blague qui a amusé sa communauté : “C’est l’air du Nivernais, les gens ne savent pas… notre air c’est “bon pour la santé“… ne change rien, on t’aime”, “Gérard, tu es génial, je t’aime beaucoup, toujours plein d’humour et si gentil et vrai !

Et je ne comprends vraiment pas ceux qui peuvent dire de telles choses, ton visage porte les marques d’un bel homme de ton âge ! Laisse parler les jaloux ! “, témoignent ses fans. Astrid Nelsia, Gérard Vivès, même combat ?

gérard vives juste prix

Dan Simkovitch : L’hommage de Gérard Vivès à Madame Bellefeuille des Filles d’à côté

“Dan, ma mère est morte mercredi. Le cancer avec lequel elle vivait depuis plus de quatre ans a fait des ravages. Elle m’a confié, lors de notre dernière conversation, qu’elle s’était battue aussi fort qu’elle le pouvait”.

C’est par ces mots que Yaële Simkovitch, la fille de l’actrice, a annoncé la triste nouvelle sur son compte Facebook personnel. Dan Simkovitch est décédé ce mercredi 20 mai à l’âge de 66 ans après un long combat contre la maladie.

gérard vives chute

Si elle a débuté sa carrière comme comédienne, c’est dans la peau du personnage de Madame Bellefeuille qu’une génération entière se souviendra d’elle. Dans les années 90, elle jouait un client très exigeant du gymnase de l’immeuble voisin des Filles d’à côté.

Un peu douloureuse, drôle, mais surtout très amoureuse de Marc, joué par Thierry Redler qui avait parfois du mal à se débarrasser d’elle.

Gérard Vivès partage un souvenir sur Instagram

Si elle n’a jamais fait chavirer le cœur de la colocataire de Daniel, elle avait gagné un ami dans ce gymnase : Gérard Nactuel, le personnage culte de Gérard Vivès.

Alors oui, il la trouvait parfois fatigante avec ses histoires et ses demandes, mais il aimait se confier à ce client particulier. Attristé par la disparition de son partenaire de jeu, l’acteur de 57 ans lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux.

Le gagnant de Je suis une célébrité, sortez-moi de là a partagé sur son compte Instagram un plan en noir et blanc réalisé sur le plateau de tournage de Les Filles d’à côté.

je suis une célébrité sortez moi de la gerard vives

Vêtu de son iconique débardeur noir et de son mini-court rayé ultra fin en noir et blanc, Gérard Vivès a été photographié avec Dan Simkovitch, qui portait à peu près les mêmes vêtements.

Si Gérard Vivès n’a pas écrit de légende, ses abonnés l’ont fait pour lui. “Tant de moments de plaisir avec cette série”, “Reposez en paix Madame Bellefeuille”, “Vous avez formé un beau duo”, “Toute notre jeunesse ce personnage”, lit-on dans les commentaires. On se souviendra toujours de Madame Bellefeuille, et le voisin aussi …