Emmanuel Macron face à une nouvelle affaire très gênante de garde du corps.

Emmanuel Macron face à une nouvelle affaire très gênante de garde du corps.

Un ancien garde du corps du président Macron fait parler de lui. Après l’affaire Benalla, y aura-t-il l’affaire Rahmouni ?

L’entreprise de sécurité pour laquelle il travaille a réalisé un contrat trouble, selon les informations de Mediapart, avec une université de Montpellier.

Emmanuel Macron a déjà essuyé un scandale en lien avec l’un de ses gardes du corps. En août dernier, l’affaire Benalla (qui a entraîné un scandale politique et judiciaire autour de son ex-bras droit suite à une vidéo relayée par les médias le montrant en plein acte de violence face à des manifestants le 1er mai) a terni l’image du président.

Emmanuel Macron

Mais alors que le chef de la République fait face à une période agitée, en pleine crise des gilets jaunes, il se peut que l’un de ses anciens gardes du corps devienne lui aussi bien connu du grand public, selon des informations révélées par Mediapart.

Brigitte Macron en deuil

Un ancien garde du corps d’Emmanuel Macron, Kader Rahmouni (qui était d’ailleurs aux côtés d’Alexandre Benalla sur le site de l’usine Wirlpool ou lors du passage du candidat à la présidentielle à Albi), travaille désormais à APS Sud. Or, cette entreprise de sécurité a facturé une somme importante, 260 000 euros, à l’université Paul Valéry de Montpellier pour des services fournis au printemps dernier majoritairement, et à la rentrée.

la suite ==>

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.