Françoise Hardy : elle évoque le décès de son père, tué par sa compagne…

Au cours de sa vie, Françoise Hardy a dû faire face à de nombreuses tragédies, dont la mort de son père. Il a été tué par son amante.

Françoise Hardy

Si aujourd’hui Françoise Hardy vit des moments extrêmement difficiles à cause de la maladie, sa vie n’a pas non plus été un long fleuve tranquille.

En effet, de nombreux drames ont traversé sa vie, comme le meurtre de son père par son compagnon. Ton Mag revient sur cette histoire, que Françoise Hardy a accepté de raconter il y a quelques années.

Depuis plusieurs années, Françoise Hardy mène un véritable combat contre le mal qui la ronge. Dans une interview accordée à RTL en 2019, elle a annoncé qu’elle était victime d’un nouveau cancer qu’elle devait combattre. Malheureusement, les lourds traitements qu’elle a subis ont eu de terribles conséquences au point de la rendre sourde d’une oreille, mais aussi aujourd’hui de l’avoir totalement affaiblie : « Je suis dans un état de souffrance vraiment cauchemardesque la plupart du temps ».

En effet, Françoise Hardy avoue que sa vie est devenue un véritable calvaire. Le simple fait de manger lui demande des efforts surhumains, à tel point qu’elle pense de plus en plus à sa propre fin. Récemment, elle a déclaré qu’elle pensait à l’euthanasie le jour venu. La souffrance qu’elle ressent est si grande qu’elle envisage toutes les options.

C’est évidemment une situation très difficile pour la chanteuse, qui a vécu une vie faite d’innombrables joies, mais aussi de périodes très difficiles. Parmi celles-ci, sa rupture avec son amour de toujours, Jacques Dutronc, mais aussi le décès de son père le 6 février 1981. Un homme qui menait une double vie et dont elle ne savait pas grand-chose jusqu’au moment où elle a voulu en savoir plus.

L’heure des révélations

Lors d’un passage dans l’émission Le Divan, Françoise Hardy s’est confiée sur la mort tragique de son père. Alors qu’il avait été marié plusieurs fois et avait toujours montré un vif intérêt pour les femmes, la chanteuse a découvert au moment de sa mort que son père était en fait en couple avec un homme beaucoup plus jeune que lui. C’est son compagnon qui l’avait assassiné. Cette double découverte a évidemment surpris l’interprète de Tous les garçons et les filles.

Pour Françoise Hardy, la nouvelle est en effet inattendue. Elle doit digérer la mort de son père, mais aussi la découverte d’une double vie cachée. Cependant, elle ne semble pas avoir gardé de rancune envers l’assassin de son père. Les circonstances assez sombres de cette relation l’ont conduite à une certaine indulgence envers ce jeune homme qui a entretenu une relation avec son père. « J’ai des côtés puritains, ça me choque que quand on est vieux, on sollicite des jeunes et on les paye pour leur service. Ça me fait honte pour les deux personnes ».

Il faut toutefois ajouter que Françoise Hardy n’a jamais vraiment connu son père. La jeune femme a en effet été élevée par sa mère après qu’il les ait abandonnées. Une situation extrêmement compliquée pour la chanteuse durant son enfance : « J’avais honte. J’avais honte. Ma mère était une fille-mère, donc ça devait être encore pire ». Dans cet entretien avec Marc-Olivier Fogiel, Françoise Hardy évoque même le terme « bâtard ».

Un mot qu’elle a dû entendre de nombreuses fois dans ses jeunes années et qui résonne encore dans sa tête des décennies plus tard. Bref, sa vie n’a pas été de tout repos, avec beaucoup de frustrations, de non-dits, de secrets de famille et un véritable sentiment d’abandon qui l’a longtemps accompagnée.

Quant à l’orientation de son père, Françoise Hardy ne porte évidemment aucun jugement, même si elle avoue avoir été très surprise de ne l’apprendre qu’à la fin de sa vie. Un homme qu’elle n’a jamais vraiment connu et qui n’a jamais été là pour elle. Une relation faite d’absences et de mystères qui a bien sûr eu des conséquences sur sa façon d’appréhender l’existence. Heureusement, la vie lui a finalement permis de trouver le bonheur dans les bras de Jacques Dutronc, avec qui elle passera certainement les meilleurs moments de sa vie.

Néanmoins, là aussi, la relation était loin d’être commune. Françoise Hardy a effectivement accepté de vivre séparément de l’homme qu’elle aimait, chacun dans leur propre appartement. Pourtant, même depuis leur séparation officielle, il ne se passe pas un jour sans qu’ils continuent à se témoigner leur amour et leur affection.


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !