Françoise Hardy : déçue de ce qu’il se passe dans son pays, elle se confie

Françoise Hardy dit avoir honte d'être française. À quoi fait-elle référence et envisage-t-elle vraiment de quitter la France ?

Françoise Hardy a déjà déclaré qu’elle avait honte de la France !

Françoise Hardy n’a pas pris la peine de faire de tels commentaires juste après les récentes élections. C’était à l’occasion d’une interview réalisée pour le JDD, le 3 juillet dernier.

françoise hardy et son nouveau compagnon

Mais ressent-elle vraiment ces sentiments qu’elle évoque? A-t-elle vraiment l’intention de quitter la France? Sans plus tarder, Ton Mag vous donne quelques réponses.

Françoise Hardy déçue

Les Français l’adorent, mais Françoise Hardy semble dégoûtée de ce qui se passe dans son pays. Savoir qu’elle est si aimée la touche. Malgré cela, la chanteuse ne cache pas sa colère face aux résultats des récentes élections. Que ce soit élections présidentielles ou législatives, l’artiste a été très déçu.

À tel point qu’elle l’a crié haut et fort lors d’une interview accordée au JDD. En effet, Françoise Hardy a parlé de sa honte d’être française.

Mais ce n’était pas sa seule confiance pour le moins direct lors de cet échange avec les journalistes. Françoise Hardy n’a pas hésité à exprimer toutes ses pensées, aussi brutales soient-elles. Mais ce dégoût peut-il pousser Françoise à quitter son pays d’origine?

Lors de son interview, Françoise Hardy a parlé franchement. Je suis consterné qu’il y ait autant d’extrémistes dans mon pays.

Tant de gens ignorent ses réalités économiques et j’ai honte d’être français. Françoise Hardy a confié avant d’ajouter : Tous les pays européens ont abaissé l’âge de la retraite à 65-67 ans, alors qu’ils n’ont pas les dépenses publiques les plus élevées au monde comme en France.

Des mots qui sonnent comme un désir de changement. Tous les fans qui ont entendu cette interview se sont demandé si la maman de Thomas Dutronc n’envisageait pas de quitter le pays.

Que tous ses admirateurs se rassurent, Françoise Hardy n’envisage pas de quitter la France pour le moment. Elle a bien sûr été déçue par les récentes élections, mais elle aime toujours son pays d’origine.

S’éloigner des Français

Quand les gens lui demandent si elle envisage de s’éloigner des Français, l’ancienne compagne de Jacques Dutronc répond : Je n’ai jamais voulu aller ailleurs. Sous une forme ou une autre, le cauchemar est partout.

Il semble que le monde idéal dont rêve l’icône de toute une génération n’existe malheureusement pas. Où qu’elle aille, Françoise Hardy sera toujours choquée par l’attitude des politiciens et des personnes qu’elle considère comme extrémistes.

Lors de cet échange avec les journalistes, Françoise Hardy a également évoqué son état de santé. Depuis plusieurs années, la chanteuse se bat contre la maladie.

À l’âge de 78 ans, Françoise Hardy a déjà remporté une bataille contre le cancer lymphatique. Aujourd’hui, elle se bat contre un cancer du pharynx. Affaiblie et épuisée, elle n’est plus capable de chanter ni même de sortir de chez elle.

Depuis mes 45 radiothérapies, l’absence définitive de salive et le manque d’irrigation du crâne et de toute la zone ORL ont fait de ma vie un cauchemar.

Je passe au moins cinq heures par jour à manger et je suis toujours menacé de saignement nasal à cause de mes narines trop sèches et bouchées malgré l’huile dont je les tapisse plusieurs fois par jour.

Une récente hémorragie a asséché encore plus mon mal de gorge, ce qui me fait tousser et étouffer, a-t-elle déclaré aux journalistes du JDD.

Peur de la mort

L’interprète de All boys and Girls a également parlé de la mort dans cette interview. Elle a avoué avoir peur de mourir, bien qu’elle reste convaincue que l’âme continue de vivre une fois que le corps s’éteint.

Je pense depuis longtemps cette mort n’est que celle du corps qui appartient au monde matériel mais non de l’esprit que la mort physique libère et qui est d’une autre essence.

Françoise Hardy

Cela ne m’empêche pas d’avoir peur de mourir. Quoi qu’il en soit, Françoise Hardy sait qu’elle peut toujours compter sur le soutien indéfectible de son ancien mari, Jacques, et de son fils, dont elle est si fière, Thomas Dutronc.